11 Décembre 2017

Sénégal: Coopération entre le pays et le Japon - Gestion et gouvernance du système

Photo: lesoleil
Macky Sall, président de la République du sénégal avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

En 2015, le ministère de l'Education nationale, avec l'appui de la coopération japonaise, a mis en place un autre programme dénommé Projet d'amélioration de l'environnement scolaire (Paes).

Ce dernier a contribué à l'amélioration de l'environnement scolaire et à la qualité de l'éducation à travers l'implication des communautés et des collectivités locales dans la gestion des écoles et l'élaboration de matériels didactiques supplémentaires. A travers ce nouveau projet, la coopération japonaise a fourni une assistance technique remarquable dans la mise en place et le fonctionnement des Comités de gestion des écoles (Cge) et des Unions de comité de gestion des écoles (Ucge).

Deux organes à travers lesquels les politiques d'autonomisation des écoles élémentaires vont se développer. Selon l'inspecteur Ibrahima Bâ, coordonnateur du Paes, il s'est agi d'impliquer la communauté et les collectivités locales dans la gestion de l'école.

En plus de l'amélioration de la qualité des enseignements/apprentissages via les sessions de formation des enseignants dans les disciplines scientifiques, les capacités des apprenants sont également renforcées. Ainsi, les élèves des écoles des zones d'intervention ont pu bénéficier de cours de soutien et de livrets d'exercices.

Le Paes a d'abord été expérimenté dans les régions de Fatick, Louga et Kaffrine. Et, dans le cadre du Programme d'amélioration de la qualité et de l'équité dans l'école de base (Paqeeb), il a été étendu aux autres régions.

En savoir plus

Coopération entre le pays et le Japon - Booster le développement par les infrastructures

Au Sénégal, le Japon a toujours apporté un important appui au développement des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.