11 Décembre 2017

Sénégal: Le PUDC va recevoir de la BID 40 milliards de francs CFA, selon Amadou Ba

Dakar — La Banque islamique de développement (BID) va octroyer un financement de 40 milliards de francs CFA au Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) du Sénégal, dans le cadre d'un accord à conclure "dans les prochains jours", a-t-on appris lundi du ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

"Je viens juste de recevoir un texto de la BID, qui s'engage à accompagner l'Etat du Sénégal dans la mise en œuvre du PUDC, avec un financement de 40 milliards de francs CFA", a-t-il dit aux députés lors d'une séance plénière tenue pour examiner le projet de budget de son ministère pour l'année 2018.

La décision de la Banque islamique de développement d'octroyer ce financement au PUDC est la preuve de la stabilité financière et économique du Sénégal, selon M. Ba.

Le PUDC a été lancé en 2015 avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement, pour doter les zones rurales d'infrastructures hydrauliques, agricoles, etc.

Sénégal

Non au silence sur les droits humains lors de la visite du président chinois

Le président Macky Sall ne doit pas passer sous silence la question du respect des droits humains lors de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.