11 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: Marine marchande/Amadou Koné - "Nous travaillons à la création d'un pavillon national"

Le ministre des Transports a donné l'information lors de la cérémonie d'ouverture des Journées portes ouvertes des affaires maritimes et portuaires.

Amadou Koné, ministre des Transports, a annoncé hier la création imminente d'un pavillon national au niveau de la marine marchande ivoirienne dont les contours font l'objet de réflexions par un comité mis en place à cet effet. Il s'exprimait ainsi à la cérémonie d'ouverture des Journées portes ouvertes des Affaires maritimes et portuaires qui se tiennent du 11 au 13 décembre, au Crrae-Umoa, au Plateau.

Il présidait l'ouverture desdites journées placées sous le patronage du Premier ministre. Organisée autour du thème "Quelle contribution des Affaires maritimes et portuaires à l'émergence de la Côte d'Ivoire", la rencontre a été l'occasion pour Amadou Gon d'expliquer que le retour d'armements nationaux en mer « pourrait nous rendre un peu plus indépendant pour nos exportations, notamment agricoles ».

Selon lui, il s'agit d'implémenter en mer le succès enregistré dans les airs avec Air Côte d'Ivoire, surtout que le gouvernement ambitionne de faire du Port de San Pedro, le premier port de transbordement en Afrique de l'ouest et du centre.

Au dire du ministre des Transports, ces navires permettront à l'Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm) que la Côte d'Ivoire abrite d'offrir plus facilement des opportunités de stages à ses pensionnaires. Pour mener à bien ce projet, Amadou Koné a indiqué avoir « fait appel à l'ancien ministre de la Marine, Mohamed Lamine Fadika, pionnier en la matière ».

Face à ce challenge, ce dernier a invité la direction générale des affaires maritimes et portuaires (Dgamp) à sortir de sa mission traditionnelle essentiellement administrative et à élargir son horizon, afin de prendre en compte tous les aspects de l'économie bleue. Le contre-amiral Lamine Fadika a aussi appelé l'institution à être un interlocuteur perpétuel notamment du secrétariat permanent du comité interministériel de l'action de l'État en mer (Sepcim-Aem), de l'Arstm et de la marine nationale.

Parrainant la rencontre, Jean-Marc Yacé, consul honoraire du Mexique en Côte d'Ivoire, a salué la volonté de la Dgamp de faire connaître davantage le rôle primordial qu'elle joue dans le développement de l'économie ivoirienne. Mais également son ambition de sortir des sentiers battus afin d'exploiter toutes les opportunités et innovations qu'offre son domaine de compétence.

Pour sa part, Tanoh Koffi Bertin, directeur général des Affaires maritimes et portuaires, a réitéré l'engagement de ses collaborateurs et lui-même à remplir leur tâche pour permettre au gouvernement d'atteindre ses objectifs en mer. Il a profité de l'occasion pour saluer le nouveau code maritime et la vision qu'il porte en lui.

Tanoh Koffi Bertin n'a pas manqué de remercier son homologue guinéen représenté par Mamoud Diallo, directeur général adjoint de la Marine marchande.

Cote d'Ivoire

Athlétisme/Meeting de Monaco - Marie-Josée Ta Lou s'impose au 100m et améliore son temps 10"89

La sprinteuse ivoirienne Marie-Josée Ta Lou s'est imposée le vendredi 20 juillet, au 100m dames lors du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.