12 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Témoignage d'un ex-gouverneur - «Le virus Ebola stoppé dans le pays après la prière du pasteur coréen, Dr. Jaerock Lee !»

Les commentaires de Mr. Sébastien Impeto Pengo, ancien gouverneur de l'Equateur de la République démocratique du Congo sur Le Journal ont attiré l'attention du public. Une grande attention a été attirée sur un article concernant le virus Ebola paru sur Le Journal le 6 Novembre 2017.

En Septembre 2014, M. Sébastien Impeto Pengo, qui était alors Gouverneur de l'Equateur en RD Congo, a envoyé une requête de prière à un pasteur coréen, le Dr. Jaerock Lee, qui exerce son ministère à Séoul. Il a déclaré dans la lettre: «Le virus Ebola est pandémique dans la ville de Jera, à Boende, en Equateur. Le président Kabila m'a dit d'éradiquer à tout prix les maladies causées par le virus Ebola. Je vous demande de prier pour cela.»

Il avait été témoin des signes, des prodiges et des oeuvres puissantes manifestées par la prière du Dr Jaerock Lee, qui est un puissant pasteur de renommée mondiale; par conséquent, il a envoyé sa requête de prière au Dr. Lee avec foi.

Le virus Ebola est apparu pour la première fois près de la rivière Ebola en 1976. C'est une sorte de nouvelle souche de virus. Aucun vaccin préventif et traitement n'ont été développés. Le virus Ebola se propage par la transmission interhumaine par contact direct avec le sang, les sécrétions, les organes ou d'autres fluides corporels des personnes infectées. Le taux de mortalité moyen est d'environ 50%. Les taux de cas de létalité ont varié de 25% à 90% lors des épidémies précédentes. Mais il n'y a pas de traitement.

En Mars 2014, le virus Ebola s'est déclenché en Guinée, en Afrique de l'Ouest et s'est propagé dans le monde entier. En RD Congo, le premier patient était découvert en Equateur en Août 2014 et le nombre de personnes infectées augmentait rapidement.

Le 21 Septembre 2014, le Dr. Lee a reçu la requête de prière durant sa période de prière en montagne. Il a prié pour que le virus Ebola disparaisse en RD Congo. Par la suite, le nombre de morts a chuté de façon spectaculaire, et le virus Ebola est devenu inexistant en RD Congo.

L'ancien Gouverneur Sébastien Impeto Pengo a déclaré: «Après que le Dr Jaerock Lee a prié pour cela, la propagation du virus Ebola s'est arrêtée et depuis lors, personne n'en est mort. Mais nous l'avons continuellement surveillé selon la procédure médicale en tenant compte de la période de latence du virus Ebola. Ensuite, il a finalement été confirmé que les maladies à virus Ebola étaient complètement terminées.»

Le 24 Octobre, Mr. Kabila Unkulu Prosper, membre du parlement congolais, a envoyé une lettre au Dr. Lee, disant: «Merci d'avoir prié pour le virus Ebola en Équateur. Grâce à votre prière, l'épidémie du virus Ebola s'est arrêtée sans progresser.»

En 2006, le Dr. Jaerock Lee a tenu une grande croisade à Kinshasa avec une participation de plus de 700.000 personnes. récemment Son disciple, Rév. Dr. Heesun Lee, Pasteur en charge des églises branches Manmin dans le monde, était invitée comme oratrice lors de la croisade annuelle de

40.000 personnes à Kinshasa, et l'Ancien Joseph Noh a parlé de la coopération avec le Ministre du Commerce Extérieur Jean Lucien Bussa et le Ministre des Affaires foncières Lumeya Dhu Maleghi.

Congo-Kinshasa

RAWBANK - La banque "la plus sûre" en République Démocratique du Congo

RAWBANK prend la première place en RDC du classement 2018 des banques les plus sûres établi par le… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.