12 Décembre 2017

Angola: Un incendie à Quiçama dévaste 86 hectares et cause la mort d'espèces animales

Luanda — Environ 86 hectares hectares du Parc National de Quiçama ont été dévastés par les flammes qui ont également causé la perte de certaines espèces d'animaux rampants, dont deux serpents.

Selon un communiqué du Gouvernorat de la province de Luanda parvenu mardi à l'Angop, le bilan préliminaire signale la mort de "quelques reptiles et autres petits animaux", ainsi que des dommages à la végétation tels que l'herbe.

Jusqu'à présent, indique le document, «aucun cas de mort de grands animaux n'a été enregistré, mais les enquêtes se poursuivent sur place, par ses techniciens du ministère de l'Environnement, pour prélever les dommages causés par le feu.

Les forces conjointes composées par le Service des incendies, les Forces armées, la police nationale et des surveillants du Parc, faisant un total de 400 personnes, ont été impliquées dans la lutte contre l'incendie, considéré techniquement comme éteint lundi à 14h00.

Solidarité

Pour constater sur place et prêter sa solidarité aux volontaires qui combattaient depuis quelques jours le feu dans le parc national de Quiçama, le gouverneur de Luanda, Adriano Mendes de Carvalho, s'est rendu lundi sur place.

Le parc national de Quiçama occupe une superficie de 9.600 kilomètres carrés et est situé dans la province de Luanda, à 75 kilomètres de la ville.

Le parc national de Quiçama a été créé en tant que réserve de chasse en 1938 et transformé en parc national en 1957.

Angola

Création d'un visa de l'investisseur

Le Conseil des ministres a approuvé jeudi, à Luanda, la proposition de loi du nouveau régime… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.