12 Décembre 2017

Congo-Brazzaville: Parlement - Les députés édifiés sur l'élaboration du budget

Les députés ont consacré la journée du 12 décembre à Brazzaville à un atelier de renforcement des capacités sur les procédures, les pratiques et le contrôle de l'action gouvernementale, ainsi que sur l'élaboration et le contrôle du budget de l'État dans le cadre des réformes de la gestion des finances publiques.

Le secrétaire général du gouvernement, Benjamin Boumakany, a présenté un exposé se rapportant aux procédures, pratiques législatives et contrôle de l'action gouvernementale. Le conférencier a axé sa communication, entre autres, sur les différents mécanismes règlementaires permettant aux élus du peuple de suivre l'exécution par le gouvernement des différentes activités publiques inscrites au budget de l'État, au titre d'un exercice annuel.

Le directeur général de la comptabilité publique, Henri Loundou, quant à lui, a développé le thème sur l'élaboration et le contrôle du budget de l'État dans le cadre des réformes de la gestion des finances publiques. Le thème présenté par le vice-président de l'Assemblée nationale, Léon Alfred Opimbat, a porté sur le rôle du député dans sa circonscription électorale : ses devoirs, ses obligations et ses privilèges. Le dernier thème, quant à lui, se rapportait à la place de l'Assemblée nationale dans la nomenclature institutionnelle du Congo.

Dans son cours inaugural faisant office du mot introductif du colloque, le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a assisté sur la nécessité pour les cadres et agents de l'action publique de se recycler et de renforcer les capacités pour éviter d'être en déphasage de l'évolution rapide de la société actuelle. « Cette journée parlementaire thématique s'inscrit dans le droit fil du plan stratégique de modernisation et du développement de l'Assemblée nationale 2017-2012 sur les thèmes en débat et vous aurez à l'enrichir au cours des prochaines années. C'est l'occasion d'édifier les représentants du peuple et le peuple lui-même sur le fonctionnement de notre institution, notamment les procédures, les pratiques législatives et le contrôle de l'action gouvernementale », a-t-il déclaré.

En effet, le président de l'Assemblée nationale a fait comprendre aux députés l'importance du renforcement des capacités en ces termes : « Une âme bien-pensante a dit : l'éducation est une arme contre l'ignorance, avant d'ajouter que le vrai pouvoir, c'est la connaissance. Et un éminent penseur de conclure : tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. La formation a un grand rôle dans un monde qui se développe rapidement », a renchéri le président de l'Assemblée nationale.

Par ailleurs, Isidore Mvouba a rappelé que le concept de renforcement des capacités était apparu au cours des années 90. En réalité, a-t-il ajouté, il n'existe pas une définition universelle du concept. D'aucuns définissent le renforcement des capacités comme étant l'aptitude des personnes, des institutions, des organisations ou d'une société tout entière à gérer des affaires avec succès au fil du temps. D'autres, par contre, a-t-il précisé, estiment que le renforcement des capacités est la capacité d'accomplir les tâches et de produire des résultats, d'identifier, de résoudre les problèmes et de faire des choix, en toute connaissance de cause.

« Au-delà de la formation, le renforcement des capacités touche à l'ensemble des questions concernant la vie des nations. Cette journée parlementaire est, de ce point de vue, un processus de développement endogène de notre assemblée nationale que nous voulons innovante et au service des populations. Il s'agit, pour les parlementaires que nous sommes, d'améliorer nos capacités d'encadrer, de suivre, de contrôler la mise en œuvre des politiques et programmes et de rendre compte des résultats », a-t-il précisé.

Congo-Brazzaville

Partenariat - Le ministère Iman'Enda et la Fondation Mwimba-Texas convolent en justes noces

Les deux associations, à but non lucratif, ont décidé d'unir leurs efforts et potentialités… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.