13 Décembre 2017

Afrique: Climat - "Ce sommet, c'est pour moi le début d'une nouvelle génération", estime Emmanuel Macron

À Paris, le président français tente de relancer la cause climatique. Il a réclamé une "mobilisation beaucoup plus forte" pour le climat. Devant plusieurs dizaines de dirigeants au One Planet Summit, sur l'île Seguin à l'ouest de la capitale française, il a plaidé pour une nouvelle étape "de notre contrat collectif", car "on est entrain de perdre la bataille".

Dans un message alarmiste mais moblisateur, Emmanuel Macron pense qu'"on est entrain de perdre la bataille, on ne va pas assez vite, si on continue sur notre lancée,"il y a urgence", a-t-il martelé. Il a refusé de diaboliser le président américain, Donald Trump.

Ce sommet a pour objectif de donner un coup d'accélérateur au financement de la lutte contre le changement climatique. Douze engagements pris lors de ce sommet ont été annoncés, parmi lesquels: la création d'un fonds dédié public-privé pour la zone des Caraïbes; le lancement d'un fonds de 300 millions de dollars pour lutter contre la désertification; la mise sur pied d'un programme de financement Climat pour les zones tropicales et l'allocation de 600 millions de dollars pour aider le monde agricole à s'adapter au changement climatique.

Une plateforme de financement de 100 projets « Eau et Climat » pour l'Afrique va également voir le jour. Parmi les enjeux d'Emmanuel Macron,figurent des financements à la transition écologique. L'autre enjeu est politique. Il s'agit de prouver "qu'on peut se passer de Donald Trump, mais pas des Américains", a déclaré un diplomate.

Des appels ont été lancés aux banquiers, entreprises et autres fonds de pension pour faire de la «finance verte» le secteur clé des décennies à venir. Le chef de l'Etat français a besoin d'"un choc dans nos modes de production et de développement. Il ne veut plus se contenter des déclarations", il veut "aller plus loin", enrôlant des stars, le monde de la philanthropie et du show-Business, la société civile.

Emmanuel Macron aproposé à ses homologues qu'ils viennent, "très concrètement, chacune et chacun, expliquer les engagements que nous prenons. (...) Nous suivrons cet engagement, les uns et les autres. Tout cela sera suivi, évalué, vérifié. Ce que nous entamons aujourd'hui, c'est le temps de l'action, parce que l'urgence est devenue permanente.", a-t-il dit. Ajoutant : "Ce sommet, c'est pour moi le début d'une nouvelle génération."

Afrique

G20 Finances - L'endettement africain inquiète

Les ministres des Finances du G20 se retrouvent, ce samedi et dimanche 22 juillet, à Buenos Aires, en Argentine.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.