16 Décembre 2017

Nigeria: Sommet de la CEDEAO à Abuja/Alassane Ouattara - "Nous aurons de grandes décisions à prendre"

Le Chef de l'Etat est arrivé vendredi à Abuja où il va prendre part au 52è sommet de l'organisation qui s'ouvre ce samedi.

La journée d'hier vendredi, dans la capitale politique Nigériane, Abuja, a été particulièrement marquée par le ballet des Chefs d'Etat et de gouvernement, les hôtes du Président Muhammadu Buhari, dont le pays abrite le 52è sommet de la conférence des Présidents des pays membres de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao).

Accueilli au bas de l'échelle de coupée par le ministre Nigérian de la Communication, Abdul-Raheem Adebayo Shittu, des membres du gouvernement ivoirien et une forte communauté ivoirienne avec à sa tête Mme Koné Epouse Touré Maman, Ambassadeur de Côte d'Ivoire près la République Fédérale du Nigeria, le Président Alassane Ouattara s'est félicité d'être de retour à Abuja.

Pour s'y être rendu en octobre dernier, à l'invitation de son homologue Buhari, avant de situer l'enjeu de ce sommet : « Je suis arrivé à Abuja pour prendre part au 52è sommet de notre organisation. C'est un sommet important auquel participeront tous les Chefs D'État et de gouvernement de notre espace. Nous aurons de grandes décisions à prendre sur les questions économiques et financières, structurelles et institutionnelles et sécuritaires concernant la Cedeao».

A ce niveau, le Président Ouattara a rendu un hommage appuyé à son homologue du Nigeria « pour le succès qu'il a démontré dans la lutte contre le terrorisme, le redressement économique du Nigeria et son rôle de leadership dans l'espace Cedeao ». Outre ces questions, les Chefs d'État examineront l'étude sur l'implication de l'adhésion du Maroc à la Cedeao, les points de la mise en œuvre de l'Accord d'Association entre la Mauritanie et l'organisation sous régionale.

Ils vont également statuer sur le mémorandum d'entente signé avec la Tunisie comme pays Observateur de la Cedeao, ainsi que le mémorandum sur la situation politique et sécuritaire en Guinée Bissau. L'analyse du mémorandum du Président en exercice, Faure Gnassingbé, sur l'allocution des postes statutaires à l'institution est aussi inscrite à l'ordre du jour des travaux des Chefs d'État.

En effet, en juin 2017, à Monrovia, au Liberia, lors de leur 51ème session ordinaire, les leaders ouest-africains avaient donné leur accord de principe pour l'adhésion du Maroc à la Communauté, mais ils avaient demandé à la Commission d'examiner les implications d'une telle adhésion conformément aux dispositions du Traité Révisé de la Cedeao, et de soumettre les résultats à cette 52ème session. C'est ainsi qu'une étude d'impact à cette adhésion a été commanditée. Les Chefs d'État pourront donc en analyser les résultats au cours de cette session pour certainement un avis définitif sur la demande d'adhésion du Maroc à la Cedeao.

Les dirigeants de la sous-région auront à se prononcer sur le cas de la Mauritanie qui souhaite être réadmise dans la communauté, ainsi que la Tunisie qui aspire être pays observateur. La commission soumettra au sommet des Chefs d'Etat ses observations sur la base du respect des règles et procédures relatives au statut d'observateur en vigueur. D'autres présentations, au cours d'une session à huis clos intégral (réservée uniquement aux Chefs d'État et de gouvernement), porteront également sur la situation politique et sécuritaire en Guinée- Bissau ; le mémorandum du chef de l'État togolais et président en exercice de la Conférence, Faure Gnassingbé, sur l'attribution des postes statutaires à la Cedeao.

L'examen de différents rapports, notamment ceux de la 79ème session ordinaire du Conseil des ministres, de la 39ème session ordinaire du Conseil de médiation et de sécurité de la Cedeao, ainsi que le rapport annuel 2017 du président de la Commission, Marcel de Souza, fera aussi l'objet d'une session à huis clos de la Conférence des Présidents de la Cedeao.

Nigeria

Coupe du monde FIBA 2018 (F) - Le Nigeria et le Sénégal dans l'histoire

Dimanche historique pour le basketball africain. Le Sénégal notamment a offert une première… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.