16 Décembre 2017

Ile Maurice: Après Jane Constance - Andora Asaun rêve de faire écouter sa Voice

Un tantinet timide au premier abord, Andora Asaun se lâche petit à petit. Née aveugle, la jeune fille n'en fait pas tout un plat. Pour elle, l'essentiel réside ailleurs. Celui de faire entendre sa voix et de montrer de quoi elle est capable. «Je ne veux pas que l'on dise que je suis les traces de Jane (Constance). Je suis moi et je ne veux pas être comparée à elle. Je veux tracer mon propre parcours», dit d'emblée l'adolescente. Issue d'une famille modeste, elle espère qu'elle pourra, à sa manière, aider sa famille à relever la tête.

La jeune Curepipienne a remporté la semaine dernière le concours du Para Talent Show. Cette compétition était dédiée aux personnes handicapées. Elle avait pour but de faire connaître leur talent caché et de donner confiance à ces personnes en situation de handicap. Être née aveugle n'est pas une fatalité pour la jeune fille. «Il ne faut pas s'apitoyer sur mon sort.»

Le chant est devenu sa deuxième nature. «Je pense que j'ai commencé à chanter dès l'instant où j'ai appris à parler», confie-t-elle en riant. Son univers musical est très local. «J'ai une préférence pour la culture locale, le séga.» Sa chanteuse préférée est Mary Jane Gaspard. «J'espère un jour devenir animatrice de radio également.»

Avide d'apprendre, elle s'est laissé entraîner depuis bientôt sept mois dans le monde de la guitare. «Je voulais apprendre à en jouer. C'était un rêve.» Elle fait alors la connaissance de Mahen Saulick, fondateur de l'association Kpav (Kontribution positif amenn vision). Ce dernier se lie d'affection pour la jeune fille, qu'il prend immédiatement sous son aile.

«J'ai été émerveillé en entendant sa voix. Elle a du potentiel et c'est pour cela que j'essaie d'établir un contact avec The Voice audition. On va bientôt entamer le tournage pour la chanson qu'elle présentera à ces personnes.»

Andora entonne de sa voix, claire ponctuée par un léger zézaiement «Mo pasé larivier tanié» sous le regard bienveillant et affectueux de sa mère, Marie Thérèse. Cette dernière confie que sa fille a une passion débordante pour le chant.

«Elle est toujours en train de chanter et quelques fois jusqu'aux petites heures. Elle s'enregistre sur son portable. De là, elle sait où elle fait des fautes.» Malgré son handicap, son enfant est très indépendante. «Je l'ai élevée de sorte qu'elle n'ait pas à dépendre d'autrui... »

Andora Asaun a un autre talent caché. Elle est également une athlète, ayant même représenté Maurice lors des Jeux des îles de 2015 à La Réunion. «J'ai décroché la médaille d'or aux 100 mètres. Cela, grâce à mon entraîneur Jean Yan Permal.» Elle affectionne les voyages à l'étranger. «Je suis aussi allée en Italie grâce au sport. J'aime découvrir de nouvelles cultures.»

Elle espère avoir la chance de représenter Maurice à une audition de The Voice où, peut-être, elle chantera l'un des morceaux des Kids United, son groupe préféré du moment...

Comment accéder ?

«The Voice», qui a vu l'émergence de Kendji Girac (chez les grands) ou de Jane Constance (chez les kids), est basée sur l'émission «The voice of Holland». Aujourd'hui, plus d'une dizaine de pays ont adopté le concept.

Pour y participer, il faut passer une audition devant un jury ou en envoyant une vidéo gravée sur un DVD. Le candidat doit aussi parler de lui sur cette bande. Le tout doit être envoyé à l'adresse indiquée sur le site de «The Voice». Si vous êtes sélectionné, vous passez une première audition devant l'équipe du casting. Trois étapes éliminatoires devront être menées avant de rencontrer Florent Pagny, Zazie, Mika et le nouveau venu, Christophe Maé.

Ile Maurice

Police - Transférée après avoir pris le proche d'un ministre en contravention

La policière Toinette aurait été victime d'un transfert punitif après avoir… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.