17 Décembre 2017

Afrique de l'Ouest: Après avoir pris part au 52è Sommet de la CEDEAO - Le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara a regagné Abidjan

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce samedi 16 décembre 2017, à Abuja (Nigeria) aux travaux de la 52e Session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Cette 52e Session a débuté, dans la matinée par un huis-clos des Chefs d'Etat, suivi dans l'après-midi, par la cérémonie solennelle d'ouverture.

Cette cérémonie a été marquée par plusieurs allocutions, notamment celles du Président du Nigeria, S.E.M. Muhammadu BUHARI, du Président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel DE SOUZA, du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn CHAMBAS et par celle du Président du Togo, Président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, S.E.M. Faure GNASSINGBE. Tous ont relevé les défis auxquels la sous-région doit faire face, à savoir, la lutte contre le terrorisme et le phénomène de l'immigration clandestine, notamment.

Au terme des travaux, le Président Alassane OUATTARA s'est félicité de la qualité de cette session au cours de laquelle les Chefs d'Etat et de Gouvernement ont passé en revue tous les grands dossiers de la CEDEAO, notamment la situation dans certains Etats de l'Organisation, en particulier, la Guinée-Bissau, le Togo et d'autres pays ainsi que les solutions envisagées.

S'agissant de la situation économique dans la sous-région, le Président de la République a révélé qu'ils ont noté une amélioration grâce notamment à « l'évolution positive » du Nigeria ; il a, par ailleurs, souligné que les questions sécuritaires ont également fait l'objet de discussions. Sur ce point, il a précisé que les Dirigeants de la CEDEAO ont « félicité » le Nigeria pour les progrès réalisés dans la lutte contre Boko Haram.

Jean-Claude BROU, nouveau président de la Commission de la CEDEAO

Au plan institutionnel, le Président Alassane OUATTARA s'est félicité des décisions importantes qui ont été prises, dont la « plus importante » est l'attribution de la Présidence de la Commission de la CEDEAO à l a Côte d'Ivoire.

Ainsi, la candidature du Ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines, M. Jean-Claude BROU, pour occuper le poste de Président de la Commission à compter du 1er mars 2018 a été acceptée par la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement.

Devant cet honneur fait à la Côte d'Ivoire, le Président de la République a remercié ses pairs pour leur soutien à notre pays et leur confiance ; tout en indiquant que M. Jean-Claude BROU est un « homme de qualité ».

Pour terminer, le Chef de l'Etat a réitéré ses remerciements au Président Muhammadu BUHARI et au peuple nigérian pour leur hospitalité et pour la qualité de leur accueil.

A l'issue du Sommet, le Président de la République a regagné Abidjan où il a été accueilli par le Premier Ministre Amadou GON-COULIBALY, des Membres du Gouvernement et la hiérarchie militaire.

Cote d'Ivoire

La justice ivoirienne inculpe un imam pour des faits «d'apologie du terrorisme»

L'imam Aguib Touré avait été arrêté le 3 juillet. Il est désormais… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.