18 Décembre 2017

Cameroun: Yaoundé - Pourquoi Ya-Fe n'a pas démarré ?

Pour des raisons sécuritaires, le sous-préfet de Yaoundé II demande que cette foire de fin d'année, se tienne à Tsinga, au lieu du Palais des sports.

Accompagnés de trois petits enfants, deux jeunes dames semblent dépaysées ce dimanche devant le palais des sports de Yaoundé (Paposy). En fait, elles venaient pour la 12è édition de Yaoundé en fête (Ya-fe), censée avoir démarré le samedi 16 décembre dernier.

Elles seront informées par un technicien engagé pour la construction d'un stand, du report de l'événement ce lundi 18 décembre, dès 12h. C'est également ce qu'indique un communiqué, signé de la fondation Interprogress et placardée le long de la clôture du Paposy. Les écrans géants installés à cet endroit servent également à passer le message.

Sauf qu'un communiqué de Yampen Ousmanou, sous-préfet de Yaoundé II, signé le 14 décembre dernier, soit deux jours avant la première date de lancement officiel de la foire, demande à la fondation Interprogress de «délocaliser la tenue de Ya-fe du Paposy à la foire de Tsinga ».

L'autorité administrative explique dans son communiqué que c'est « en exécution des hautes instructions de la hiérarchie d'une part et au rapport de la police relatif aux problèmes de sécurité et de circulation d'autre part».

Joint hier au téléphone, Yampen Ousmanou précise que des préalables tels que l'aménagement des parkings et le renforcement de l'éclairage public aux alentours du PAPOSY avaient été posés mais, ils n'ont pas été respectés. D'où l'indication du site de la foire de Tsinga.

« Tout le monde a besoin de Ya-fe. Mais en l'état actuel, cette manifestation n'est pas autorisée sur le site du palais des sports», indique le sous-préfet, tout en soulignant qu'il ne s'agit pas d'une interdiction, mais d'une délocalisation. Cependant, il affirme que des mesures conséquentes seront prises si les organisateurs s'entêtent.

Pourtant les participants continuent de s'activer au palais des Sports. Hier en matinée, de l'extérieur, on pouvait apercevoir des chapiteaux de couleur blanche et bleue mais aussi des panneaux de structures partenaires. Sur la barrière également, des banderoles d'annonceurs.

Le chargé de la communication de la fondation Interprogress, Thierry Ndong indique que toutes les mesures de sécurité ont été prises avec le soutien des forces de sécurité dont un déploiement important est prévu tout au long de l'événement.

Ce lundi, on saura sans doute où se tiendra la désormais célèbre fête foraine de Yaoundé. Ils sont déjà nombreux à vouloir faire la fête, en tout cas.

Cameroun

Marseille - Clinton Njie se dirige vers le Sporting Lisbonne

Auteur de 7 buts et 3 passes décisives la saison dernière avec l'Olympique de Marseille, Clinton Njie est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.