18 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Opposition - L'UDPS et le Rassemblement dans la rue ce 19 décembre

Photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Des membres du Rassemblement/Limete lors de l’ouverture du conclave à Kinshasa

Les forces politiques se disant acquises au changement dans le pays ont envisagé d'organiser une marche pour réclamer la tenue des élections en République démocratique du Congo (RDC), conformément à l'accord de la Saint-Sylvestre de 2016.

Après la marche réprimée du 30 novembre dernier qui a vu certains cadres du Rassemblement et de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) être interpellés, sans oublier les arrestations opérées dans les rangs des manifestants, les forces de l'opposition radicale entendent récidiver. Une nouvelle marche est, en effet, projetée pour ce 19 décembre. Initiée par le Rassemblement et portée par l'UDPS, cette énième manifestation se veut celle de la dernière chance, à en croire les organisateurs décidés à mettre les bouchées doubles pour gagner le pari de la mobilisation. « Prenez au sérieux cette marche de sommation. Sortez massivement ! Je serai avec vous. Ils ont peur. C'est une question de quelques jours », déclarait, il y a peu, Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, devant une centaine de militants chauffés à blanc.

Le fils biologique de feu Étienne Tshisekedi estime qu'il s'agit là d'une stratégie efficace susceptible de faire fléchir le régime Kabila, tout en appelant à la conscience patriotique des policiers astreints à coopérer plutôt qu'à réprimer. « Nous sommes prêts à mourir pour notre pays », s'est-il adressé aux nombreux militants émerveillés par son opiniâtreté à combattre pacifiquement le pouvoir en place. L'UDPS et les autres forces du Rassemblement, a-t-il ajouté, ont écrit officiellement depuis le 13 décembre au gouverneur de la ville de Kinshasa pour le tenir informé de cette organisation, conformément au régime d'information qui régit la tenue des manifestations publiques.

Faisant fi de l'autorisation ou non de l'autorité urbaine, l'UDPS et alliés sont déterminés à battre la pavé ce mardi suivant un itinéraire déjà tracé d'avance : Échangeur de Limete (point de ralliement à 9h00) - boulevard Lumumba - avenue Sendwe - boulevard Triomphal (point de chute). Comme lors de la précédente manifestation de cette plate-forme politique, interdite et réprimée énergiquement, les plus sceptiques pensent que celle de ce mardi subirait aussi le même sort au nom de la loi. Les manifestations publiques étant bannies jusqu'à nouvel ordre, tant à Kinshasa qu'ailleurs dans le pays.

Congo-Kinshasa

Machine à voter - l'UDPS affiche de plus en plus une posture ambiguë

Alors qu'il y a quelques mois, le parti de Félix Tshisekedi redoutait le recours du vote électronique qui… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.