19 Décembre 2017

Afrique du Sud: Johannesburg - Ce qui attend Cyril Ramaphosa

Photo: allafrica.com
(Gauche) Cyril Ramaphosa président de l'ANC, (Droite) Jacob Zuma

En Afrique du sud, après l'élection de Cyril Ramaphosa à la tête du Congrès national africain (ANC), tous les yeux sont à présent tournés vers les chantiers qui attendent le probable successeur de Jacob Zuma.

Soutenu par les milieux financiers et les syndcats, Cyril Ramaphosa aura l'immense tâche de redorer le blason de l'ANC d'ici aux élections de 2019. Et pour en savoir un peu plus sur les grands chantiers qui attendent le futur problable successeur de Jacob Zuma à la président sud africaine.

Qualifié d'excellent négociateur, Cyril Ramaphosa est membre fondateur des deux grandes centrales syndicales d'Afrique du Sud dont la Cosatu.

Mais il a une tâche noire sur son CV. Son passage dans le monde des affaires lui vaut parfois de vives critiques.

En 2012, alors administrateur du groupe minier Lonmin, l'ex-syndicaliste demande à la police de rétablir l'ordre à Marikana, où des mineurs réclament de meilleurs salaires. A l'époque la bavure policière avait tué 34 grévistes.

Selon les résultats proclamés par le parti, Cyril Ramaphosa a obtenu le soutien de 2.440 délégués du parti, contre 2.261 à son unique rivale, l'ancienne patronne de l'Union africaine (UA) et ex-épouse de M. Zuma, Nkosazana Dlamini Zuma.

En savoir plus

Alternance à la tete de l'ANC - L'Afrique du Sud, un modèle pour le continent africain

Le 18 décembre dernier, à l'issue d'un vote serré qui l'opposait à Dlamini Zuma,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.