20 Décembre 2017

Madagascar: Antsiranana - Le Japon aide le Centre hospitalier universitaire

Le domaine de la santé bénéficie de l'aide du Japon. La construction d'un pavillon au Centre hospitalier universitaire de la Place Kabary Antsiranana en est une preuve.

L'ambassade de Japon priorise la santé à Madagascar. Le Centre hospitalier universitaire (CHU) de la Place Kabary à Antsiranana a reçu un financement de 228 millions d'ariary pour la construction d'un nouveau pavillon. La signature de la convention a été effectuée hier à Ivandry par Mamy Lalatiana Andriamanarivo, ministre de la Santé publique, Ichiro Ogasawara, ambassadeur japonais à Madagascar, et le Pr Herinirina Andriamanana Rakotoarisoa du CHU Antsiranana. Cette convention entre dans le cadre du programme financier « Aide sous forme de dons aux micro projets locaux contribuant à la sécurité humaine » (APL). Le financement consiste en la construction d'un nouveau pavillon à trois salles de soins, d'ophtalmologie, d'oto-rhino-laryngologie (ORL), de rééducation et d'un laboratoire.

« Ce nouveau cadre permettra d'offrir de meilleurs soins et des services médicaux à la population locale, étant donné que la capacité d'accueil du pavillon sera de cinq mille à sept mille patients », a affirmé l'ambassadeur Ichiro Ogasawara.

Cet hôpital est un des grands établissements hospitaliers de la région de Diana, d'après le Pr Heriniaina Rakotoarisoa.

Santé universelle

« Le CHU de la Place Kabary se spécialise dans le traitement ophtalmologique, oto-rhino-laryngologique et de tous les organes humains», a-t-il expliqué.

Les travaux de construction sont prévus commencer la semaine prochaine. Pour le ministre de la Santé publique, le Pr Mamy Lalatiana Andriamanarivo, le Japon est un modèle dans la mise en place de la couverture de la santé universelle. Et cela est prouvé par différentes projets réalisés en collaboration avec le Pays du Soleil levant depuis des années.

« Le Japon a déjà appliqué la couverture de la santé universelle depuis 1961. Madagascar s'y achemine également. Le manque de personnel de santé reste encore un problème dans la Grande île. Les instituts de formation datent de 1921, 1930 ou 1960 », a précisé le ministre.

En fait, quatre nouveaux centres de formation de paramédicaux et de sages femmes seront mis en place l'année prochaine.

Madagascar

La première célébration du nouveau cardinal Tsarahazana

Liesse et ferveur dimanche à Tamatave. Dans cette ville portuaire de la côte est de Madagascar,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.