21 Décembre 2017

Burkina Faso: Visite de l'Emir du Qatar - 7 milliards de francs CFA pour lutter contre le cancer

L'Emir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al-Thani, a effectué, le jeudi 21 décembre 2017 à Ouagadougou, une visite d'amitié et de travail. Au cours de cette visite de plus de deux heures, Doha a fait un don de 7 milliards de francs CFA pour la mise en place d'un centre de radiothérapie contre le cancer.

C'est bientôt la fin du calvaire pour les malades du cancer qui étaient obligés de se rendre dans d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest et du Nord pour soulager leur mal. Le Qatar a fait don de 14 millions de dollars américains, soit environ 7 milliards de francs CFA au Burkina Faso.

Ce don a été fait au cours de la visite d'amitié et de travail de l'Emir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al-Thani, à Ouagadougou, hier 21 décembre 2017. Il permettra à l'hôpital de district de Bogodogo de se doter d'un centre de radiothérapie de cancer, selon le ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda.

Celui-ci a expliqué qu'il y a une montée en puissance du cancer dans la sous-région. Il a précisé que c'est pourquoi les ministres de la Santé de la région qui avaient mis en évidence la gravité de cette maladie ont réclamé la mutualisation des moyens existants pour faire face à la maladie.

Pour lui, ce soutien permettra de mettre fin aux nombreux déplacements des malades qui se rendaient au Maroc, en Tunisie, au Ghana et au Mali pour une prise en charge.

Outre ce don, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'extérieur, Alpha Barry, a annoncé que le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et l'Emir qatari, Tamim Ben Hamad Al-Thani, ont eu des échanges portant sur les relations économiques entre les deux pays mais aussi sur la lutte contre le terrorisme.

Disposé à lutter contre le terrorisme

Sur ce dernier point, M. Barry a annoncé que Doha s'est montré disposé à aider Ouagadougou dans la lutte contre les narcotrafiquants et le terrorisme au Sahel et notamment au Burkina Faso. Il a précisé que le principe est acquis, seule la forme de cet appui à la lutte contre le péril terroriste reste à définir.

Sur le plan économique, le ministre Barry a déclaré que les discussions entre les deux dirigeants ont porté sur les possibilités d'accords entre les deux Chambres de commerce afin de permettre aux hommes d'affaires burkinabè et qataris de tisser des relations.

Pour concrétiser ces annonces, Alpha Barry a confié qu'une mission se rendra à Doha, la capitale qatarie, pour faire l'évaluation des investissements possibles entre les deux pays et négocier des accords.

Qu'en est-il de la relation entre le Burkina Faso et le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme ? Pour le ministre des Affaires étrangères, il y a d'excellentes relations entre les deux pays.

La preuve, selon lui, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s'est rendu à Doha en mai 2017 pour une visite d'amitié et de travail. « Ce sont des relations très excellentes puisque les deux chefs d'Etat avaient assisté ensemble à un match et à l'inauguration d'un stade de football », s'est-il réjoui.

Auparavant, l'Emir Tamim Ben Hamad Al-Thani avait été accueilli à l'aéroport international de Ouagadougou par le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, suivi d'un bref tête-à-tête au salon d'honneur.

Au palais de Kosyam, les deux personnalités ont encore eu un entretien de près d'une trentaine de minutes. Après le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso, l'Emir du Qatar a quitté Ouagadougou aux environs de 17 heures pour poursuivre son périple ouest-africain en Côte d'Ivoire, en Guinée et au Ghana.

Le Qatar est un émirat du Moyen-Orient d'une superficie de 11 427 km2. Il est situé sur une péninsule entourée par l'Arabie Saoudite au Sud et le golfe arabo-persique au Nord. Avec Doha, la capitale, la population du Qatar est estimée en 2016 a plus 2,5 millions d'habitants.

La diversité culturelle est la caractéristique principale de cet émirat. En plus des Qataris, la population est constituée de ressortissants venant des pays de l'Inde, du Népal, des Philippines, de l'Egypte, du Bengladesh.

Producteur de pétrole, le Qatar est membre de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) et est le troisième producteur de gaz naturel.

Burkina Faso

Tranche commune entente 2018 - Le Burkina accueille la 24e édition

Consolider l'intégration sous régionale, lutter contre la pauvreté, soutenir les populations… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.