24 Décembre 2017

Sénégal: Baye Mamoune Niass marche sur Dakar contre la décision de faire de Jérusalem la capitale d'Israël

Fatick — Le guide religieux Serigne Ibrahima Niass dit Baye Mamoune a entamé une marche qui part du village de Kossi (Kaolack) jusqu' à l'ambassade de la Palestine à Dakar pour protester contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme étant la capitale d'Israël, a appris dimanche le correspondant de l'APS.

Accompagné depuis Kossi, son village de retraite spirituelle, par quelques-uns de ses fidèles, Baye Mamoune Niass a fait une escale à Fatick, après l'étape de Kaolack.

"A travers cette marche je cherche à manifester ma colère, la colère de la Oumah islamique contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël", a-t-il expliqué au cours de sa rencontre avec la presse.

"Après Fatick nous allons continuer notre marche vers Dakar plus précisément à l'ambassade de Palestine à Dakar, étape ultime de notre itinéraire", a ajouté le guide religieux tout de blanc vêtu.

"Donald Trump a, par cette décision, attaqué la Oumah islamique. Nous l'invitons à revenir le plus rapidement possible sur cette décision", a encore souligné le fils aîné du défunt parte-parole de la communauté Niassène de Kaolack, Serigne Mamoune Niass.

Baye Mamoune Niass qui ne compte pas mener seul ce combat sur l'importance et le respect dû à la religion islamique envisage d'aller à la rencontre des autres foyers religieux.

Sénégal

Coupe du monde féminin de basket - Les Lionnes face à l'épreuve chinoise

Après avoir dominé, dimanche, la Lettonie (70-69), l'équipe du Sénégal affronte la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.