26 Décembre 2017

Maroc: Nouvelles manifestations à Jerada contre la «marginalisation» de la ville

Au Maroc, de nouvelles manifestations ont eu lieu ce 25 décembre dans la ville de Jerada, chef-lieu de la province du même nom dans le nord-est du pays. Comme chaque jour depuis vendredi dernier, des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour dénoncer la « marginalisation » de leur ville, l'une des plus pauvres du royaume.

Suite au décès par noyade de deux jeunes dans une mine clandestine d'extraction de charbon, des protestations ont commencé à Jerada, ville minière fortement touchée par le chômage, située à 60 kilomètres d'Oujda, près de la frontière algérienne.

La mine de charbon représentait la source principale de revenus pour la ville. A sa fermeture en 1990, 9 000 employés y travaillaient encore. Depuis, le nombre d'habitants a chuté, passant de de 60 000 à 45 000 aujourd'hui.

Faute d'alternative économique suffisante, et malgré la fermeture officielle de la mine principale, des jeunes diplômés précaires se retrouvent contraints de creuser des mines clandestines au péril de leur vie.

« Dignité » face à la marginalisation

Des accidents ont lieu régulièrement. Le dernier en date remonte à vendredi dernier, le 22 décembre. Il a provoqué cette vague de colère et d'émoi dans la population locale.

Depuis, les manifestations sont quotidiennes et une grève générale est observée à Jerada. Les magasins et écoles de la ville sont fermés et des milliers d'habitants refusent de quitter la rue.

Ainsi rassemblés, comme à Al Hoceïma dans le Rif, les manifestants reprennent les mêmes slogans du mouvement Hirak. Ils dénoncent l'abandon de leur ville, l'injustice et la marginalisation.

Et comme à Al Hoceïma, ils diffusent leurs images sur les réseaux sociaux en réclamant la « dignité », mot d'ordre de leur protestation.

Maroc

L'énorme salaire auquel Ben Arfa a tourné le dos

Libre de tout contrat, Hatem Ben Arfa n'a pas manqué de courtisans durant le mercato estival. Parmi eux figurait… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.