26 Décembre 2017

Egypte: Quinze personnes jugées coupables de terrorisme pendues au Caire

Photo: Premium Times
Corde suspendue

En Egypte, quinze personnes ont été exécutées ce mardi 26 décembre 2017 par pendaison. Elles avaient été condamnées à mort par un tribunal militaire pour leur participation à des attaques terroristes contre la police et l'armée dans le Nord-Sinaï, une région en proie à une guérilla entre le groupe Etat islamique (EI) et les forces de sécurité.

Ce sont les plus importantes exécutions qui ont eu lieu en Egypte depuis l'arrivée du président Abdel Fattah al-Sissi au pouvoir, en 2014. Les pendaisons ont eu lieu simultanément dans les prisons de Borg al-Arab, à l'ouest d'Alexandrie, et Wadi al-Natroun, au nord du Caire.

Les personnes exécutées avaient été jugées coupables de terrorisme et de participation à des attentats sanglants contre la police et l'armée dans le Nord-Sinaï.

Trois mois pour éradiquer le terrorisme du Sinaï

Les exécutions interviennent une semaine après un attentat au missile téléguidé contre l'hélicoptère des ministres de la Défense et de l'Intérieur, dans l'aéroport d'al-Arich, capitale du Nord-Sinaï. Les deux pilotes, des colonels de l'armée, avaient été tués mais les ministres avaient quitté l'appareil au sol pour une tournée d'inspection.

Le président al-Sissi avait récemment donné un délai de trois mois aux forces de sécurité pour éradiquer le terrorisme et le groupe Etat islamique du Sinaï.

Egypte

Pays africains les plus attractifs - L'Égypte conserve sa première place

Le pays des pharaons occupe le premier rang pour la deuxième année consécutive dans le dernier… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.