Angola: Le pays se joint au cercle fermé africain de satellite propre

Photo: Twitter
Angosat

Luanda — L'Angola est devenu mardi le 7ème pays africain à avoir un satellite propre de communications en orbite, après le lancement de l' « Angosat 1 » à travers une fusée de transport ukrainienne Zenit, à partir du cosmodrome Baïkonour, au Kazakhstan.

En Afrique, l'Algérie, l'Afrique du Sud, l'Egypte, le Maroc, le Nigéria et la Tunisie ont déjà des satellites de communication.

Le satellite artificiel est le nom de n'importe corps crée par l'homme et placé dans l'orbite autour de la terre ou n'importe quel corps céleste.

Jusqu'à aujourd'hui, des milliers de lancements de ces corps ont été déjà lancés dans l'espace, mais la plupart sont déjà désactivés.

Lorsqu'il y a des failles dans le lancement ou dans le satellite, ses parties peuvent graviter autour de la planète à temps indéterminé, constituant un déchet spatial.

Selon le moteur de recherche Wikipedia, les premières idées sur les satellites avaient surgi au XVIIème siècle avec les théories sur la gravitation d'Isaac Newton.

A base de divers tests et études, les soviétiques ont lancé en 1957, le premier satellite artificiel de l'histoire, le Sputnik1, lequel en temps de guerre froide, a marqué le début de la course spatiale. A partir de ce moment, des milliers de satellites de divers types avaient déjà étaient lancés, notamment les satellites de communications, astronomiques, militaires, météorologiques entre autres selon wikipedia.

Même si les satellites ont diverses fonctions, généralement ils possèdent des parties en commun. Tous ont besoin de l'énergie, raison pour laquelle la plupart ont des panneaux solaires et des antennes pour la communication d'où partent les émissions et les réceptions des données.

La plupart des satellites opérationnels en orbite sont destinés à la télécommunication, au moyen de transmission du signal de TV, radio, des liaisons téléphoniques et d'autres services. Le principal avantage de l'utilisation des satellites est la couverture globale qu'ils peuvent offrir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.