29 Décembre 2017

Bénin: Une loi béninoise interdit désormais à certains fonctionnaires de faire grève

Les députés béninois ont voté une loi jeudi 28 décembre interdisant à plusieurs professions le droit de grève. Sont concernés les fonctionnaires de la santé, de la justice, de l'administration pénitentiaire, ou encore les paramilitaires.

Tout est parti de la mise en conformité d'une loi sur le statut de la fonction publique, réclamée par la Cour constitutionnelle. Un député en profite pour introduire une proposition sur le droit de grève. Nous étions en octobre. Après la Commission des lois, elle atterrit dans l'hémicycle et est votée ce jeudi 28 décembre en fin de journée par les députés présents.

L'article 50 stipule que les forces de sécurité publique, les agents de la santé et de la justice sont interdits de grève. Pas de détail sur l'exposé des motifs. « Ce sont des secteurs sensibles », justifie simplement un député de la mouvance.

Ces derniers mois, les tribunaux et les hôpitaux ont été paralysés par de longs mouvements sociaux. Il a fallu que Patrice Talon en personne monte au créneau pour obtenir la reprise du travail.

Sur le vote, les paroles de politiques sont rares. Quant aux syndicats, ceux du secteur de la santé doivent se réunir, pour préparer une première réaction.

Bénin

Tournoi de la solidarité d'athlétisme - Le Bénin abrite l'évènement

Le Bénin accueille depuis ce vendredi l'édition 2018 du Tournoi de la solidarité… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.