28 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: 4000 logements livrés près d'Abidjan pour combler un déficit

En Côte d'Ivoire, la croissance démographique et l'urbanisation galopante de ces dernières années ont accru la demande en logements. Le déficit annuel est estimé à environ 400 000 unités.

Pour tenter de le résorber tout en facilitant l'accès à la propriété, le gouvernement a mis en place en 2012 un programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques. Jeudi 28 décembre, lors d'une cérémonie à Anyama, en périphérie d'Abidjan, les autorités ont symboliquement remis les clés de plus de 4 000 habitations à leurs propriétaires.

Les clés de plus de 4 000 logements situés dans quatre localités en périphérie d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne, ont été symboliquement remises à leurs propriétaires jeudi à Anyama. La cérémonie s'est déroulée dans un lotissement flambant neuf construit par l'entreprise marocaine Alliances.

Les prix de ces habitations varient, ne dépassant pas 12 millions de francs CFA (18 000 euros) pour ceux dits « sociaux » et 23 millions de francs CFA (35 000 euros) pour les logements « économiques ».

Mariam Bomba, commerçante, est l'heureuse propriétaire d'un appartement à 16 millions de francs CFA (24 000 euros). Le prix n'est certes pas moins élevé que celui du marché à Anyama, mais cet achat la met enfin à l'abri des problèmes fonciers récurrents en Côte d'Ivoire.

« J'ai voulu acheter un terrain ici car on sait que c'est sûr. On avait acheté un terrain à la Riviera et à notre arrivée on nous a dit que trois ou quatre personnes avaient acheté le même terrain. Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons pas eu gain de cause. Donc j'ai dit à mon mari : ISi on attend ce terrain-là, on ne va jamais avoir de logement" », témoigne-t-elle.

150 000 logements d'ici trois ans

Depuis 2012, près de 5 000 logements ont été livrés et 10 000 autres sont en cours de réalisation. Une performance bien en deçà de l'objectif initial qui était la construction de 60 000 logements.

Claude Isaac Dé, le ministre ivoirien de la Construction, reconnaît que les premières années n'ont pas été faciles. « Il y a eu des difficultés car il a fallu tirer l'électricité et l'eau potable sur des kilomètres sur certains sites, explique-t-il. Et en tant qu'Etat, on n'a pas su pour certains opérateurs les accompagner suffisamment. L'Etat a un rôle dans la délivrance des titres de propriété, la rédaction de cahier des charges. Mais aussi l'encadrement des chantiers ».

L'objectif du gouvernement est la construction de 150 000 logements d'ici 2020.

Cote d'Ivoire

Les visites se succèdent au domicile de Simone Gbagbo libérée

Voilà une semaine que Simone Gbagbo est sortie de prison, bénéficiant - comme 800 autres… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.