29 Décembre 2017

Ile Maurice: Betamax - L'Inde évoque des «liens froissés» avec Maurice

L'Affaire Betamax continue à faire des vagues. Dans un article publié sur son site Web en début de semaine, The Economic Times relate que cet épisode a eu une incidence négative sur les relations entre Maurice et la Grande péninsule. Selon la publication indienne, les événements ayant poussé le pétrolier Pacific Diamond à être bloqué en rade ont «froissé les liens» entre les deux pays.

L'article rappelle que Maurice est condamné à payer Rs 4,5 milliards de dommages à Veekram Bhunjun, le directeur de Betamax Ltd, suivant une décision du Singapore International Arbitration Centre en juin.

L'Additional Solicitor General de l'Inde, Prabhuling Navadgi, a soutenu devant la justice indienne que l'Inde exporte des produits à Maurice tous les mois, mais que l'incident a mené à une «crise» au niveau local. Le Pacific Diamond devait transporter une cargaison de 40 000 tonnes métriques de produits pétroliers, valant 30 millions de dollars, à destination de la State Trading Corporation.

Prabhuling Navadgi a aussi fait comprendre que Maurice a été «contraint» de solliciter l'aide d'autres pays pour s'approvisionner en carburant, dont l'Arabie saoudite. Pour lui, Maurice risque de «payer cher» cette décision.

Sollicité pour une réaction sur le contenu de l'article, le ministre du Commerce, Ashit Gungah a fait ressortir qu'il n'était pas d'accord avec les arguments qui y sont présentés. D'insister que cet incident n'a pas eu de retombées négatives sur les relations entre l'Inde et Maurice.

Ile Maurice

Rama Sithanen sur la réforme électorale - «L'objectif de la refonte est faussé»

L'expert en systèmes électoraux, Rama Sithanen, ancien ministre et auteur du document Roadmap for a better… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.