30 Décembre 2017

Burkina Faso: Sécurité - Le colonel Auguste Denise Barry interpellé

Au sortir du conseil des ministres qui se tenait ce samedi 30 décembre 2017, le porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, a confirmé l'information, tout en se montrant peu loquace sur les raisons précises de cette arrestation.

«Le ministre de la Sécurité nous a effectivement informé d'enquêtes qui sont en cours, qui impliquent dans ces enquêtes M. Auguste Denise Barry», s'est-il contenté de dire, ajoutant que, pour le reste, les enquêtes se poursuivent.

«Il y a une partie administrative dans l'enquête. Il y aura peut-être une partie judiciaire. Nous avons juste été informés de cette situation d'enquête. Pour reste, acceptez avec que ce qui a été dit dans le cadre du conseil, reste dans le cadre du conseil», a dit M. Dandjinou.

Cependant, une source au sein des services de renseignement burkinabè interrogée par Jeune Afrique précise que le colonel Barry était dans le viseur depuis un certain temps. «On le soupçonnait de visées subversives. J'espère que cette fois-ci nous disposerons d'éléments probants contre lui», indique cette source.

Officier supérieur de l'armée burkinabè, Auguste Denise Barry a occupé de hautes fonctions civiles et militaires: ministre de la Sécurité en 2011, ministre d'Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité en 2014-2015, conseiller technique du ministre de la Défense nationale...

En 2016, il crée le Centre d'études stratégiques en défense et sécurité. Ce centre a organisé en septembre dernier un colloque et s'activait à publier un rapport sur le terrorisme au Burkina Faso.

Burkina Faso

3 gendarmes aux trousses de ravisseurs tués dans une embuscade

Au Burkina Faso, trois gendarmes aux trousses des ravisseurs de trois personnes enlevées dimanche 23 septembre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.