1 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Réveillon de la Saint Sylvestre - La grande vigilance des FDS à Touba

La fausse note malheureusement, a été l'usage quelque peu abusif des pétards qui à partir de minuit ont tonné pendant de longues minutes.

Dans le cadre de la sécurisation du réveillon de la Saint Sylvestre, marquant la fin d'année 2017, les forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire ont déployé à Touba, chef-lieu de la région du Bafing, un important dispositif afin de permettre aux populations locales de passer des moments de réjouissance paisibles.

Des policiers, gendarmes et militaires, prêts à secourir les fêtards, étaient postés aux carrefours et points stratégiques de la ville. Des patrouilles motorisées et pédestres faisaient partie de la stratégie de sécurisation mis en place par les chefs des grands commandements.

Au centre-ville, aux alentours du célèbre rond-point, lieu de forte affluence, un cargo militaire et un véhicule de transport des troupes appartenant à l'escadron de la gendarmerie, sont positionnés. Par un tel déploiement, les différentes forces n'entendaient céder aucune portion de terrain aux personnes malveillantes ou de mauvais acabit. Ce sont des populations rassurées par la présence remarquée des agents de sécurité qui ont pris d'assaut les maquis et autres espaces sonorisés pour entrer en fanfare dans la nouvelle année 2018.

En effet, ce 31 décembre 2017, aux environs de 22 heures, les fêtards en groupes ou couplés, étaient bien visibles dans les rues. Chacun se dirigeant vers le lieu idéal pour se réjouir. A cela, s'ajoute le ballet incessant des motocyclistes entre le rond-point et les différents points chauds de la cité de l'arbre céleste.

La fausse note, malheureusement, a été l'usage quelque peu abusif des pétards qui à partir de minuit ont tonné pendant de longues minutes. Dont les bruits assourdissants, étaient perceptibles de très loin, rappelant étrangement les moments douloureux de l'histoire récente de la Côte d'Ivoire quand on sait que certaines personnes en sont encore traumatisées.

CORRESPONDANT REGIONAL

Cote d'Ivoire

Divisions au PDCI - Pour le RDR de Ouattara, cela n'affecte pas les discussions

Réaction du RDR, le parti d'Alassane Ouattara, après la conférence de presse de la section Jeunesse… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.