2 Janvier 2018

Madagascar: Rugby Top 9 Analamanga - Iarivo Rugby Club remporte le sacre

Durant une finale à rebondissements, Iarivo Rugby Club devient champion d'Analamanga. Une victoire dans la douleur jusqu'à la dernière seconde qui vaut dix millions d'ariary.

Une vraie finale comme on les aime. Le championnat d'Analamanga de rugby 2017 s'est achevé samedi au stade municipal de Mahamasina avec les honneurs aussi bien sur le plan organisationnel que sportif. Dans une finale à sensation qui a tenu en haleine le public jusqu'au dernier coup de pied de pénalité de Louis Angelo, l'équipe d'Iarivo Rugby Club s'est imposée sur 19 à 17 devant le TFM Ankasina.

Pour résumer la rencontre, les joueurs du TFM Ankasina avaient le match en main durant les premières trente cinq minutes en inscrivant un essai transformé à la 25e minute de jeu. Une performance non négligeable qui a suffi au TFM Ankasina pour mener 7 à 6 à trois minutes de la fin de la première mi-temps. IRC qui a juste transformé deux pénalités s'est même trouvé en difficulté suite à l'expulsion de Mamitiana Randrianantoanina à la demi-heure de jeu. Mais tout a basculé durant la dernière minute de ce premier mi -temps. Le numéro 15 du TFM Ankasina, Tojo Olivier Rasamimanana, dans un excès de zèle a lui aussi écopé d'un carton rouge. Il pénalise en même temps son équipe sur cette faute bête d'une pénalité transformée par Herizo Rasoanaivo alias Radadatoa qui ramène son équipe au vestiaire en menant 9 à 7.

Conscients d'avoir fait une bourde, les joueurs du TFM Ankasina voulaient reprendre à tout prix le contrôle de la rencontre dès le début de la seconde mi-temps. Chose faite puisque Louis Angelo transforme une pénalité a la 41e minute de jeu et ramène son équipe devant, sur 10 à 9. Après, dans un élan très offensif, Le TFM Ankasina arrive souvent dans les 22 mètres adverse et obtient des fautes. Malheureusement, Louis Angelo manque une pénalité à la 50e minute de jeu pour pouvoir mener 13 à 9.

Bourde

C'est même l'IRC, dans un sursaut d'orgueil qui arrive à reprendre l'avantage sur une pénalité réussie de Radadatoa à la 60e minute, suivi d'un essai de Ratsitoroana obtenu suite à une contre-attaque bien menée. C'est le même Radadatoa qui se charge de la transformation et l'équipe de la commune urbaine d'Antananarivo prend le large en menant 19 à 10. Dès cet instant, le public de Mahamasina a vécu dix minutes de folie.

Les deux équipes étaient au maximum puisque Analamanga Rugby a mis une prime de six millions d'ariary à l'équipe championne contre deux millions d'ariary pour l'équipe finaliste. De plus, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a pu annoncer par l'intermédiaire de ses collaborateurs, venus assister au match qu'il donnerait six millions d'ariary pour le vainqueur et quatre millions d'ariary pour l'équipe perdante.

Cette idée de prime a donc motivé les vingt-huit joueurs restants sur le terrain à donner leur maximum. Dans un effort collectif avec son pack d'avant, le TFM Ankasina arrive à marquer un essai à la 73e minute. Le même Louis Angelo le transforme et revient donc à 17 /19. Les joueurs d'Ankasina se sont montrés de plus en plus offensifs et finissent par trouver une dernière pénalité juste avant le son du « gong » annonçant la fin de la rencontre. Tout le monde a retenu son souffle et l'issue du match s'est trouvé au pied de Louis Angelo.

Une pénalité excentré sur le flanc gauche du terrain et à quarante mètres mais qui n'est pas transformé.

Madagascar

Comment régler le problème de la RN2?

A Madagascar, la Route nationale 2 qui relie le port économique de Tamatave à la capitale est l'unique axe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.