2 Janvier 2018

Madagascar: Antsirabe - Les briquetiers face à leur dur labeur

Une centaine de personnes, adultes, jeunes et même enfants viennent chaque jour au lieu de fabrication de briques de Sahatsiho, à Antsirabe pour y prêter leurs efforts physiques contre environ 3 500 à 9 000 ariary.

Mis à part les locataires des terrains, entre 100 000 à 500 000 ariary par semestre et qui gèrent l'affaire, la plupart de ces ouvriers y viennent pour assurer la main-d'œuvre qui est un travail à la chaîne. À commencer par celui de l'argile suivi de la fabrication proprement dite dans les moules puis l'installation des briques dans le four et le transport jusqu'au lieu de vente.

Ceux qui se trouvent aux moules peuvent réaliser 500 à 600 briques par jour contre 15 ariary par brique, pour que leurs propriétaires puissent les vendre entre 80 à 100 ariary. « Après avoir tenté de trouver un autre travail, j'ai fini par m'engager ici depuis quatre ans et malgré les nombreux efforts physiques et les risques auxquels je me suis soumis, je peux dire que la fabrication de briques, comme tout autre travail, peut assurer les besoins d'une famille » note Pierrot, un père de trois enfants.

Le lendemain de la mise de l'argile dans les moules, la position des briques doit être retourné à la verticale avant la mise au four qui dure environ une semaine. En général, ce sont les enfants qui s'occupent de ce travail de changement de position bien qu'il exige de la concentration et des efforts physiques. « Afin d'aider notre mère à subvenir aux besoins de la famille, nous devons travailler ici avant d'aller à l'école, durant le weekend et tout au long de la période de vacances. On gagne en général, entre 2 000 à 3 500 ariary par jour », indique Olivia, une adolescente de 14 ans. Elle affirme qu'à cause de ce rythme et des tâches ménagères qu'elle doit assurer à la maison, elle ne peut réviser ses leçons qu'une heure par jour.

Le transport des briques, du lieu de la fabrication jusqu'au lieu de vente, est aussi confié aux femmes et aux enfants qui sont payés à 10 ariary par brique. Pour pouvoir gagner 5 000 ariary, ils doivent faire 30 à 35 tours à raison de 17 briques par tour durant toute la journée.

Madagascar

Election - Une formation pour les assesseurs

A Madagascar, le processus électoral se met en place. À Antananarivo est organisée sur trois jours… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.