2 Janvier 2018

Madagascar: Hausse des droits d'acquisition du passeport

En janvier, les droits d'acquisition du passeport malgache augmentent. Ils s'élèvent désormais à 190 000 ariary soit près de 50 euros. Une hausse malvenue pour les usagers.

La police nationale a posté un message sur sa page Facebook pour informer la population. L'acquisition d'un passeport malgache passe de 110 000 ariary, un peu moins de 30 euros, à 190 000 ariary, 50 euros ce mois de janvier. Soit une hausse du tarif initial de 72%.

Le ministère de l'Intérieur justifie ce prix par un manque à gagner dans la confection des passeports sur la Grande Ile. Il précise aussi que le prix initial du passeport était structuré par rapport au cours de l'euro il y a 5 ans. En euro, car le prestataire, l'entreprise Semlex, est européen. Mais en 2018, la forte dépréciation de l'ariary serait à l'origine de l'augmentation du tarif. Aucune autre communication n'est faite pour le moment.

Même si l'acquisition d'un passeport ne concerne pas tous les Malgaches, ce prix est très élevé par rapport au pouvoir d'achat local. Il faut ajouter que le service de l'immigration et de l'émigration provoque aussi beaucoup de mécontentement. En 2015 et en 2016 à plusieurs reprises, la délivrance de passeports électroniques a été suspendue. Des Malgaches sont donc restés bloqués sur le territoire, parfois pendant trois semaines.

En cause, les pannes à répétitions de la machine destinée à les fabriquer, une machine, là aussi, de l'entreprise Semlex.

Madagascar

Épidémie à Madagascar - La peste est de retour

Prenez garde. L'épidémie de peste refait surface. Le ministère de la Santé publique a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.