2 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Ouangolo - Un bébé laissé entre les rails, échappe à la mort, après le passage d'un train

Le Sergent-chef Barro de la police locale a retiré l'enfant entre les rails. Et après le constat d'usage effectué par la police de la Sitarail, le bébé a été évacué d'urgence à l'hôpital.

Un bébé laissé entre les rails sans doute par sa génitrice, a échappé à la mort in extremis, après le passage d'un train. L'information est rapportée par Police secours, ce mardi 2 janvier 2018. « Il a échappé à une mort atroce », explique un administrateur de cette plate-forme d'informations policières.

La mère l'a déposé sans couverture en cette période d'harmattan entre les rails et « a disparu dans la nature », explique-t-on. Selon le conducteur du train, cité par Police Secours, « en pleine vitesse », il lui a été difficile de s'arrêter. Mais, il a tout de même vu « les petits membres du bébé gesticuler ».

Après avoir marqué l'arrêt un peu plus loin, grande a été sa surprise « de voir un bébé intact en pleurs sous les wagons », sans aucune égratignure. « Miracle ! », s'est alors exclamé le machiniste.

Le Sergent-chef Barro de la police locale a retiré l'enfant entre les rails. Et après le constat d'usage effectué par la police de la Sitarail, le bébé a été évacué d'urgence à l'hôpital.

Cote d'Ivoire

73e AG de l'Onu - Les priorités de Maria Fernanda Espinosa Garcés

Les délégations continuent d'affluer à New York qui est dans l'objectif de tous les projecteurs,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.