2 Janvier 2018

Cameroun: Fêtes de fin d'année - Les comptes sont bons

Dans les grandes surfaces, les responsables font un bilan globalement satisfaisant des activités de cette période.

Nous ne sommes que le 02 janvier, lendemain de la journée clôturant les festivités de fin d'année mais, déjà quelques responsables de grandes surfaces font le bilan des activités de fin d'année. D'autres confient recevoir encore des rapports de différents services pour pouvoir se faire une idée générale des recettes durant cette période. Difficile donc d'avoir des données chiffrées des entrées et bénéfices mais quand même, les responsables ont une idée claire des secteurs qui auront le plus retenu l'attention des clients.

Produits alimentaires et caves

Ce sont ces rayons qui ont été les plus visités dans de nombreuses grandes surfaces de la ville de Yaoundé. C'est le cas au supermarché Dovv Bastos, tel que le rapporte le directeur marketing. Ici l'alimentaire et la cave ont fait le gros des recettes. Les promotions et autres remises aidant, les clients ont fait le plein des charriots. Situation similaire au supermarché Mahima Warda où M. Fateh, l'un des responsables rapporte que les produits alimentaires (boucheries, poissonnerie, etc.) ont reçu les attentions du public. « On a fait de bonnes affaires. Les produits alimentaires, les sapins, les jouets, les sapins, les vêtements pour enfants tout y passait», rapporte M. Fateh. Les chocolats aussi ont été savourés. C'était la fête et donc l'occasion de faire des cadeaux. Les chocolats figuraient parmi les présents à offrir.

Les jouets

S'il est vrai qu'après la fête de la nativité le 25 décembre dernier, la fréquentation dans les rayons de jouets a baissé, il reste que c'est l'un des secteurs qui aura le plus permis aux grandes surfaces de faire du chiffre. Au supermarché Mahima Warda par exemple, l'on confie que ce rayon a été vidé à plus de 60%. Un tour fait dans les rayons des supermarchés et on constate qu'effectivement, les parents n'ont pas boudé le bonheur de faire plaisir à leurs progénitures.

Vêtements et chaussures

Là aussi, on s'est fait plaisir, témoignent les commerçants. Parents, enfants, tout le monde voulait se mettre sur son 31, alors on a mis le paquet. Rayons et autres étagères se sont donc vidés. Mais le commentaire des vendeurs est resté le même : « C'était mieux l'année dernière ». Si à Mahima Warda on se réjouit d'avoir fait de bonnes affaires avec une augmentation des recettes de 2 à 3% par rapport à l'année dernière, à Dovv Bastos, c'est pendant les derniers jours de fête qu'une frénésie particulière a été observée. Toutefois le constat est le même dans tous les magasins visités : «Les Camerounais n'ont pas d'argent».

Cameroun

Présidentielle camerounaise - Une campagne sur fond de tensions

En pleine campagne électorale, les neuf candidats devront se montrer au-dessus de la mêlée dans un… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.