3 Janvier 2018

Afrique de l'Ouest: UMOA - 623 microfinances recensées en juin 2017

A fin juin 2017, le nombre d'institutions de microfinance dans l'UMOA s'est établi à 623.

En outre, souligne la publication de la Banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest(Bceao) « Situation du secteur de la microfinance », l'accès des populations aux services financiers offerts s'est accru, avec un nombre de bénéficiaires des prestations de ces institutions qui est ressorti à près de 13,63 millions à fin juin 2017 contre 12,0 millions à fin juin 2016.

L'analyse des indicateurs d'intermédiation des systèmes financiers décentralisés (SFD) de l'Union fait apparaître une évolution relativement favorable. En effet, à fin juin 2017, le montant des dépôts collectés s'est établi à 1.216,1 milliards de FCFA contre 1.060,0 milliards de FCFA une année auparavant, soit une hausse de 14,7%.

Cette augmentation est observée dans l'ensemble des pays membres, à savoir en Guinée-Bissau (+27,6%), en Côte d'Ivoire (+26,0%), au Sénégal (+16,4%), au Burkina (+14,2%), au Togo (+9,0%), au Bénin (+7,8%), au Mali (+5,9%) et au Niger (+3,6%).

Le montant moyen des dépôts, par membre, s'est établi à 89.647 FCFA à fin juin 2017 contre 88.470 FCFA un an plus tôt. Pour l'ensemble des SFD de l'UMOA, le total des dépôts collectés représente 6,9% de l'ensemble des dépôts détenus par les établissements de crédit de l'Union contre 6,8% à fin juin 2016.

Afrique de l'Ouest

Malgré les menaces, les espoirs pour rendre justice sont encore loin

« Aucun homme, aucun esprit ne peut m'empêcher de revenir en Gambie. » Cette petite phrase… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.