3 Janvier 2018

Angola: Le Minfamu intensifie ses actions de lutte contre la violence domestique

Saurimo — Stimuler et intensifier les actions de sensibilisation, mobilisation, conseil, éducation morale et civique en vue de combattre la violence domestique dans les communautés sont des priorités de la direction du Ministère de la Famille et Promotion de la Femme à Lunda Sul pour cette année.

S'adressant à l'Angop, la directrice provinciale de la Famille et Promotion de la Femme (DIFAMU), Elizabeth Chihuissa, a déclaré que l'institution travaillera avec les églises et autorités traditionnelles pour atteindre ce succès.

Elle a dit qu'il donnerait également la priorité aux conférences sur la violence domestique destinées aux différentes franges de la société, visant à cultiver dans l'esprit des citoyens la culture du dialogue continu entre les familles et à dénoncer les cas qui contredisent l'harmonie au foyer.

D'autres actions à développer ont trait à l'intensification de conférences sur les causes et conséquences des grossesses précoces dans l'adolescence dans les écoles, en vue de lutter contre ce phénomène qui conditionne l'avenir de cette frange.

La responsable a considéré ce phénomène comme un problème social qui doit impliquer toutes les forces de la société, en particulier les familles, les églises et les autorités traditionnelles, soulignant le manque de dialogue ouvert sur la sexualité comme cause principale des grossesses précoces.

Angola

Près de 2,5 millions d'enfants angolais souffrent de la malnutrition chronique

Environ 2,5 millions d'enfants angolais, sur un total de plus de six millions, souffrent de la malnutrition chronique, a… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.