4 Janvier 2018

Ile Maurice: Maisons inondées - «Sak kout éna lapli, nou léker baté koumadir tam tam... »

Photo: lexpress.mu
Inondation en Ile Maurice

«Pa zanimo ki viv isi mé bann imin!» Colère et frustration sont palpables dans la voix de Jayen Condasamy. À 4 heures du matin, ce jeudi 4 janvier, explique cet habitant d'un appartement de la National Housing Development Company (NHDC) de Riche-Terre, il a dû mettre son épouse et ses enfants à l'abri. De l'eau de pluie s'étant accumulée dans sa maison.

Ce père de famille explique que depuis hier soir, lorsqu'il s'est mis à pleuvoir, il a tenté vainement d'évacuer l'eau. «Katrer dimatin, pa'nn kapav. Inn bizin évakié.»

L'homme est d'autant plus furieux car, dit-il, cela fait 14 ans qu'il fait face à ce problème. «Sak kout éna lapli, nou léker baté koumadir tam tam», lâche-t-il. Et ce qui le révolte encore plus, c'est que l'eau de pluie se mélange aux eaux usées. «Mo zanfan bizin bous so néné pou li kapav manzé!»

Certes, Jayen Condasamy en a fait part, à maintes reprises, à la direction de la NHDC et au conseil de district. Peine perdue. Ces deux instances, dénonce le père de famille, se renverrait systématiquement la balle à chaque fois qu'il s'est enquis auprès d'eux d'une solution.

Sa voisine, Daniella Andiana, se trouve dans la même situation. «Manhole, dilo lapli pé mélangé. Népli kapav», dit-elle. Une situation à laquelle elle est confrontée à chaque grosse averse. Douze ans déjà qu'elle subit ce calvaire. «Pé viv kouma koson dan lakour.»

En savoir plus

Accumulation d'eau - Six centres de refuge ouverts

Rose-Belle Social Centre, Poste-de-Flacq Social Centre, Grabriel Marchal Community Centre à Vallée-Pitot,… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.