8 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Dia Mamadou-Lys de Sassandra - « Anouma peut régler le problème du foot ivoirien »

interview

Dia Mamadou, président de Lys de Sassandra dans cet entretien téléphonique, en appelle à une solution concertée des acteurs du football ivoirien sous une médiation de Jacques Anouma.

Vous êtes président de Lys de Sassandra, club le Ligue 2 non signataire de la pétition. Comment vous vivez ces moments forts du football Ivoirien ?

Si je décidais, j'aurais opéré autrement. J'aurais pris deux, trois ou quatre leaders du football ivoirien pour rencontrer le président de la FIF, Sidy Diallo afin de lui poser les problèmes réels du football ; et j'aurais dit : trouvons ensemble les solutions de notre football. Voici comment j'aurais procédé.

En réalité, tous ces protagonistes sont des personnes qui se connaissent, qui se parlent. Ils auraient pu s'asseoir, discuter et régler le problème entre eux et prendre des décisions à appliquer.

Maintenant quand on demande l'organisation d'une AG extraordinaire cela donne l'impression qu'on veut créer un conflit.

Nous sommes déjà dans le conflit, dans la crise. Quelle pourrait en être l'issue?

Comme par hasard, la FIFA vient de nommer un médiateur en la personne de Jacques Anouma. C'est un Ivoirien, en plus, il est président d'honneur de la FIF, il a dirigé notre football avec un grand succès.

Dieu a permis qu'il soit nommé pour régler les problèmes du football mondial. De ce fait, il peut régler le problème du football ivoirien.

Jacques Anouma peut ramener l'entente dans le football ivoirien sans qu'on ait à faire des actions d'éclats. C'est possible.

Vous en appelez à une médiation du président Jacques Anouma ?

Oui !

Il se dit que le président Jacques Anouma est l'une des personnes qui attise le feu dans cette crise ?

Je ne crois pas. C'est un Monsieur respectable. Avec Sidy Diallo, ils ont travaillé ensemble. Je ne pense pas que Jacques Anouma puisse se transformer en un pyromane pour détruire sa propre maison. Je crois en sa sincérité.

S'il doit y avoir une AG extraordinaire, comment allez-vous y prendre ?

Si c'est en Assemblée générale ou en dehors de l'Assemblée, il y'a deux questions à se poser. Qu'est-ce que Sidy Diallo a apporté au football ivoirien ? Ceux qui demandent la tenue de l'AG qu'est ce qu'ils proposent de mieux ? Voici le vrai débat. Nous n'entendons rien venant d'eux.

Personne n'est venu nous proposer 200 ou 300 millions FCFA par an. Je n'entends rien, on ne propose rien . Sauf le fait qu'il faut enlever Sidy.

Pendant ce temps, Sidy Diallo est en train de faire de bonne chose pour le football ivoirien. Il y a des choses qui sont évidentes, même si elles sont petites. S'ils viennent proposer mieux, il n'y a pas de problème.

Mais qu'est-ce qu'on propose de mieux ? Il ne faut pas allumer le feu pour rien. Il faut rester lucide et sortir de la passion.

Avez-vous d'autres présidents engagés à faire bloc autour de Sidy Diallo à cette assemblée ?

J'ai beaucoup d'amis présidents qui sont d'avis avec moi pour dire que nous ne devons pas aller à un clash, à un conflit. Le linge sale doit se laver en famille car nous sommes dans un pays de paix et de dialogue.

Tout peut se régler sans conflits. J'ai des amis présidents qui veulent la paix et ils veulent la paix avec Sidy, Anouma, Bictogo, Me Roger Ouegnin ... . Nous ne voulons pas voir l'un contre l'autre, non. Nous ne voulons pas de ça.

Je reviens à ma question. Avez-vous des présidents de clubs engagés à faire bloc autour de Sidy Diallo pour qu'il termine son mandat ?

Absolument. Nous avons beaucoup qui sont avec Sidy Diallo. Même parmi ceux qui ont signé la pétition, il y en a d'autres qui sont avec lui. Malgré tout ce qui se dit.

Quels sont ceux qui ont signé la pétition qui sont avec lui ?

Je ne peux pas vous donner de noms, je ne suis pas autorisé à le faire. Indépendamment de ce qu'on peut dire, il y'a beaucoup de présidents avec Sidy.

Sidy Diallo peut-il aller sereinement à cette AG extraordinaire ?

Par rapport à ce que je vois, Sidy Diallo peut tranquillement aller à une AG.

Il se dit que vous êtes l'un des membres du comité exécutif qui pourraient être "sacrifiés " par le président Sidy Diallo. Votre départ au sein du comité exécutif est annoncé. Qu'en est-il ?

(Il rit). Si Sidy me demande d'être le vigile à la FIF ; si c'est pour le bien du football ivoirien, je le ferais avec joie. Je suis loyal vis-à-vis de lui.

Il est mon grand frère. Que je sois dans le comité exécutif ou pas, cela ne change rien en ce qui me concerne.

Cote d'Ivoire

Décès d'Ahmed Souané - La date de l'inhumation divise les proches et les collègues

C'est dans la nuit de jeudi que l'acteur de la série « Dr Boris » a rendu l'âme, des suites… Plus »

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.