8 Janvier 2018

Burkina Faso: Le PAM remercie l'Union européene pour son soutien aux réfugiés maliens au Burkina Faso

Grâce à cette contribution d'ECHO, 24 000 réfugiés maliens en situation d'insécurité alimentaire et résidant dans les deux camps officiels de réfugiés (Mentao et Goudebou) dans la région du Sahel ont reçu une assistance alimentaire sous forme de transferts monétaires en espèces. Pendant deux mois, 24 000 personnes ont reçu chacune une allocation mensuelle de 4 000 F CFA (6,10 Euros environ).

Cette dotation mensuelle en espèce s'ajoute à la ration de vivres (riz, haricot, huile, sel et farine enrichie à haute valeur nutritive, appelée "Supercereal") afin de permettre aux réfugiés de diversifier leur alimentation et de répondre à d'autres besoins primaires non prévus dans le panier alimentaire du PAM, tels que le lait, le sucre, les légumes, la viande, etc.

Ce financement est survenu alors que le PAM enregistre un déficit important de ressources pour soutenir les personnes exposées à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle, dont les réfugiés parmi lesquels 74 pour cent sont des enfants et des adolescents.

ECHO est l'un des principaux donateurs qui soutien régulièrement l'assistance aux réfugiés maliens au Burkina Faso. Depuis le démarrage de ce programme en 2012, sa contribution au PAM pour l'assistance aux réfugiés maliens dans le pays s'élève à 8 950 000 Euros, soit près de 5.9 milliards de FCFA.

La Représentation du PAM s'associe au Gouvernement et aux populations du Burkina Faso pour remercier chaleureusement ECHO pour la générosité dont elle fait preuve en faveur des populations défavorisées.

Burkina Faso

Procès du putsch manqué au pays - Le rôle de la Côte d'Ivoire en question

Au Burkina Faso, le procès du coup d'Etat de septembre 2015 continue. Les autorités ivoiriennes ont-elles… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations World Food Programme. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.