9 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Les inondations font redouter une propagation du choléra

Photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Une maison inondée par les eaux de pluie à Kinshasa

Deuxième jour de deuil national en RDC ce mardi. Kinshasa pleure les victimes des inondations qui ont fait 44 morts. Dans le même temps, l'inquiétude d'une propagation de l'épidémie de choléra grandit.

Depuis la mi-décembre, près de 500 cas ont été détectés et 25 personnes sont décédées à Kinshasa. Suite aux inondations des excréments en suspension dégagent une odeur insupportable après la rupture des fosses septiques, une situation qui fait craindre de nouvelles contaminations de choléra.

Pour canaliser les eaux boueuses, des jeunes gens ont creusé des sillons et des dispositions seraient en train d'être prises par les autorités pour permettre aux populations d'avoir de l'eau potable.

Mais l'inquiétude concernant une propagation de l'épidémie reste tout à fait justifiée, selon le docteur Jean- Paul Nyakio du pool d'urgence Congo de Médecins sans Frontières (MSF). Il revient également sur la situation dans le reste du pays.

En savoir plus

Quelle assistance de l'Etat pour les sinistrés des inondations ?

En République démocratique du Congo (RDC), un deuil national de quarante-huit heures a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.