10 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: A Bouaké, les dangereuses querelles interarmées

Photo: L'Observateur Palaga
Miliciens ivoiriens

Des tirs nourris ont été entendus à nouveau ce mardi soir à Bouaké l'une des principales villes de Côte d'Ivoire. Selon certains témoignages, ces tirs - en l'air pour l'essentiel - avaient déjà commencé dans le milieu de la journée et se sont intensifiés vers 18h30. C'est un contentieux entre militaires et forces de l'ordre CCDO qui aurait dégénéré.

On a peut-être bien frôlé la catastrophe hier soir à Bouaké, alors que depuis quatre jours la tension ne cesse de monter entre militaires des différents corps d'armées de la ville et les membres du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO).

Après des tirs nourris en l'air tout au long de la journée de mardi, certains militaires ont décidé dans la soirée de se diriger vers le camp du CCDO.

La ville est calme mais on a entendu des tirs sporadiques. Mais ils sont dans les camps, ils sont pas en ville. Les gens ont plié bagage. On est fatigués de cette affaire.

Fort heureusement, cette force mixte composée de policiers de gendarmes et de militaires avait anticipé et évacué le camp, ce qui aura sans doute permis d'éviter une confrontation directe à l'issue toujours incertaine. Déjà jeudi dernier, le même type d'escarmouche avait fait un mort et un blessé à Bouaké.

Quant à la cause de cette crise entre corps habillés du même pays, certains avancent des querelles personnelles qui opposent un lieutenant du CCDO et des militaires, d'autres évoquent des volontés réciproques de s'espionner et de se nuire.

Reste donc à déterminer pour les autorités d'Abidjan comment et pourquoi en moins d'une semaine une poignée de militaires plus ou moins disciplinés réussissent à plonger une ville de près de 600 000 habitants dans l'angoisse et la peur.

En savoir plus

Tirs à Bouaké - La ville secouée par des tensions entre militaires et éléments du CCDO

Des tirs ont été entendus, ce mardi 9 janvier 2017, dans la soirée, aux alentours du 3ème… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.