14 Janvier 2018

Afrique: "Pays de merde" - Les 54 pays africains exigent des "excuses" du Président Trump

Photo: Africa Development Bank
Les dirigeants africains rencontrent le président américain Donald Trump en marge du sommet du G7 en Italie en 2017.

Les diplomates ont condamné ces propos "racistes" sur l'immigration du Président américain.

Les ambassadeurs du groupe des 54 pays africain à l'ONU ont exigé dans un communiqué des "excuses" du Président Donald Trump qu'ils accusent d'avoir qualifié des nations africaines de « pays de merde », rapporte France 24, ce dimanche 14 janvier 2018.

Les diplomates ont condamné ces propos "racistes" sur l'immigration du Président américain. L'emploi par Donald Trump de ces propos "pays de merde", lors d'une réunion pour désigner Haïti et des pays africains susceptibles d'envoyer des migrants aux USA a déclenché un tollé mondial.

Vendredi, M. Donald Trump avait nié avoir utilisé de telles expressions. "Le langage que j'ai utilisé lors de la réunion était dur, mais ce ne sont pas les mots utilisés", a rectifié le Président américain sur son compte Twitter.

De son côté, la Maison Blanche n'avait pas démenti ces propos attribués à M. Trump. Bien au contraire, elle a amplifié en soulignant, dans un communiqué, que le Président Trump se battrait "toujours pour les Américains".

En savoir plus

Sortie de Trump sur les pays de merde - Quand un « crétin » met les pieds dans le merdier africain

Donald Trump a qualifié, le 11 janvier dernier, les pays africains et Haïti de « pays de merde… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.