15 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Journée mondiale des lépreux - De nombreux cas recensés dans le département de la Likouala

La communauté internationale s'apprête à célébrer, le 28 janvier prochain, la Journée mondiale de lutte contre la lèpre, commémorée chaque dernier week-end du 1er mois de l'année. Au Congo, l'Ordre de Malte qui a décidé de s'investir dans la lutte contre ce fléau, signale de nombreux cas enregistrés dans la Likouala.

Dans le cadre de la Journée mondiale contre la lèpre, l'Ordre de Malte France a programmé des conférences de presse et d'autres actions visant, entre autres, à sensibiliser les donateurs à lutter contre cette maladie. En effet, l'origine de la lèpre remonte depuis très longtemps.

Elle apparaît tout d'abord en Europe et puis, quelques années après, tout le bassin méditerranéen est contaminé. Cette maladie disparaît progressivement de France et d'Europe, quelques foyers persistent en Amérique du Nord. Mais en Amérique du Sud, en Asie et plus particulièrement en Afrique, ses victimes se comptent encore par centaines de milliers.

Le Congo n'en fait pas exception. « ... La situation au Congo illustre parfaitement la singularité de la lèpre. De nombreux cas ont été diagnostiqués dans la région la plus reculée du pays, la forêt tropicale, où vivent les populations autochtones de la Likouala.

Isolement, manque d'hygiène et promiscuité ont favorisé le développement de la maladie, qui connaît une recrudescence », alerte l'Ordre de Malte France dans un communiqué de presse.

En effet, l'Ordre de Malte a lancé en 2017, en partenariat avec l'Agence française de développement et soutenu par Global fund for forgotten people, un programme de soutien de la population autochtone de la Likouala.

Un département dans lequel ils estiment que les habitants « souffrent d'une grande pauvreté et d'un manque d'accès aux soins ». Car selon eux, « apprendre au plus grand nombre et en particulier au personnel de santé sur place à détecter la maladie dès les premiers signes est devenu un enjeu majeur... ».

Rappelons que dans le cadre de ce projet, le Dr Francis Chaise, chirurgien de la main et des nerfs périphériques, a effectué une mission d'évaluation, portant sur les approches efficaces sur la lutte contre la lèpre dans la Likouala, en octobre 2017.

Il annonçait, lors de son passage à Brazzaville, l'intention de l'Ordre de Malte d'accroître son impact et celui des partenaires qui devraient intervenir pendant cette mission.

Francis Chaise lançait, par la même occasion, un appel de partenariat à deux volets dont le premier était d'ordre financier, car sans argent il était, disait-il, difficile d'avoir un impact conséquent dans la résolution de n'importe quel problème.

« On a toujours besoin d'argent pour acheter des réfrigérateurs solaires, des véhicules, payer un chauffeur, ou avoir une qualité d'impact plus élevée. C'est à ce titre que tout donateur, quel que soit le niveau de don, peut nous aider à améliorer notre façon d'intervenir », disait-il.

Congo-Brazzaville

Exposition - Kouka présente ses oeuvres à Saint-Ouen en France

En collaboration avec Marc Maison, l'artiste congolais exposera à l'occasion de « La fête des puces… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.