17 Janvier 2018

Sénégal: Négociations Etat/ Enseignants - Le Premier ministre devra trancher vendredi

Lors d'une première rencontre tenue ce, mardi, jusque tard dans la soirée, au ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public, en présence des ministres concernés, les enseignants et le gouvernement ne sont pas tombés d'accord. Ils se retrouvent ce vendredi devant le Premier ministre qui devra trancher.

Les syndicats d'enseignants et l'Etat ont pris contact ce mardi au ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des Effectifs et du Renouveau du service public.

En présence des ministères concernés par la question de l'Education, les choses n'ont pas beaucoup bougé. Il est prévu une autre rencontre avec le Premier ministre le vendredi.

Le ministre de la Fonction Publique a aussi insisté sur le fait que les ministères sectoriels vont chacun en ce qui le concerne, travailler avec les enseignants dans les prochains jours y compris son département.

Les syndicats des enseignants vont rencontrer ce 25 janvier le ministre de la Fonction publique, le 08 février c'est le ministre du Budget qui va travailler avec eux de même que celui de l'Education.

«Aujourd'hui, nous avons voulu faire le suivi, l'état d'exécution et beaucoup de nouvelles informations ont été livrées concernant le crédit Dmc qui constituait un blocus ; ce crédit va connaitre un dénouement heureux ;

toutes les conventions de prêt déposées jusqu'en 2016 vont être traitées et un budget de 12, 950 milliards est disponible pour cela. Concernant les rappels des validations, pour l'année 2018, 32 milliards sont prévus pour continuer à apurer ce stock dynamique», révèle Mariama Sarr, ministre de la Fonction publique.

32 milliards pour les rappels de validations des enseignants en 2018

Par rapport au foncier, Mariama Sarr informe que les Zac de Kolda, de Ouroussogui et Richard-Toll seront disponibles avant fin mars 2018. Pour Mariama Sarr qui a porté la parole du collège des ministres, «beaucoup de choses ont été faites et on ne peut pas dire que le gouvernement a négligé les enseignants.

Au cours des réunions, nous avons passé en revue toutes les réalisations et nous avons parlé des blocages et fait des questions nouvelles qui seront objet de réunions sectorielles et tous les rapports seront soumis à l'appréciation du Premier ministre.

Le porte-parole du jour des enseignants, Souleymane Diallo, secrétaire général du syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels) a lancé un appel au Premier ministre et au président de la République pour que la rencontre de vendredi soit riche en proposition concrètes pour la satisfaction des points de revendication.

Sénégal

Coupe du monde féminin de basket - Les Lionnes face à l'épreuve chinoise

Après avoir dominé, dimanche, la Lettonie (70-69), l'équipe du Sénégal affronte la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.