17 Janvier 2018

Sénégal: Mobilisation et massification du Ps après l'exclusion de Khalifa Sall et cie - Tanor compte ses forces

Le Parti socialiste (Ps) tourne la page Khalifa Sall et compagnie, exclus du parti pour avoir remis en cause le leadership en vigueur et se tourne désormais vers la remobilisation et la massification du parti, en prélude aux prochaines échéances.

C'est l'assurance du Secrétaire national du Ps, Ousmane Tanor Dieng (Otd), qui était en séance d'explication avec les coordinations venues de la région de Louga hier, mardi 16 janvier. Celles-ci, avec à leur tête le Sg national adjoint, Aminata Mbengue Ndiaye, ont réitéré leur engagement aux côtés d'Ousmane Tanor Dieng.

Après les unions régionales de Kaffrine, Thiès et Tambacounda, ainsi que celles départementales de Pikine et de Guédiawaye, c'est au tour de la région de Louga de rencontrer le Secrétaire général national du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng (Otd), pour une séance d'explication.

Au cours de la rencontre tenue hier, mardi 16 janvier, au niveau de la Maison du parti, le patron des "Verts de Colobane" a indiqué qu'il était nécessaire d'expliquer aux militants les différentes mesures prises par le Secrétariat exécutif national (Sen) et le Bureau politique (Bp) de la formation de feu Léopold Sédar Senghor.

Il s'agit, notamment, de l'exclusion de Khalifa Sall et compagnie qui remettaient en cause le leadership du parti, mais aussi la vente des cartes du parti pour le renouvellement des instances.

Après une explication des motifs de l'exclusion des dissidents, Otd a informé que ladite page est derrière eux. Pour lui, «cette page est tournée» et que maintenant «nous sommes en train d'animer, de mobiliser, de sensibiliser et de massifier le parti».

Ainsi, il prévoit la fin des séances d'explication avec l'ensemble des 14 unions régionales et les celles (4) départementales de Dakar d'ici, dimanche prochain.

Décidé à faire passer la pilule au niveau de la base, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et son équipe ne comptent pas rester à Dakar.

Ousmane Tanor Dieng promet, à partir du mois de février, de se rendre sur le terrain pour rencontrer les camarades à la base.

Mieux, conformément aux textes du parti, il informe que le renouvellement des instances du parti se fera, cette année, après un certain niveau de vente des cartes du parti, une opération prévue la semaine prochaine.

Cela, dans le but de préparer «sérieusement» dès 2018, «année préélectorale», les prochaines échéances de 2019, à savoir la présidentielle et les locales. Il a, par ailleurs, annoncé que le Ps fêtera ses 70 ans d'existence cette année.

LOUGA REITERE SON SOUTIEN A TANOR

Venues nombreuses sous la conduite de la Sg nationale adjointe, Aminata Mbengue Ndiaye, les unions départementales de Linguère, Kébémer, Louga et Louga commune ont renouvelé leur allégeance au Sg national Ousmane Tanor Dieng.

Parlant au nom de ladite délégation, la responsable nationale du mouvement des femmes socialistes laisse entendre que cette mobilisation «montre que Louga est socialiste». Mieux, à l'endroit d'Otd, elle rassure que «voilà la région du président Abdou Diouf prête à accompagner le Ps, dans les moments heureux comme ceux difficiles».

Elle a par ailleurs admis que tout n'a pas été rose dans leur compagnonnage avec Bennoo Bokk Yaakaar, lors des législatives dernières. Pour autant, elle assure que le Ps n'est pas resté dans la coalition Bby à cause du poste de président du Hcct pourvu à leur mentor, mais plutôt pour des principes.

Sénégal

Décès de Kofi Annan, ancien SG de l'ONU (médias)

Le ghanéen, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU),… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.