18 Janvier 2018

Ouganda: Museveni charge la mission de l'ONU en RDC

Dans un communiqué publié par la présidence ce mercredi 17 janvier, le président Yoweri Museveni lance une charge contre les Nations unies qu'il accuse de « préserver le terrorisme » dans l'est de la RDC.

« L'opération des Nations unies en RDC préserve le terrorisme », affirme Yoweri Museveni dans ce communiqué. « Les terroristes sont faibles. Ils ont eu la liberté de mouvement et l'espace mais n'ont pas progressé dans leurs entreprises. S'ils étaient forts, ils auraient beaucoup plus d'impact. »

Le communiqué cinglant a été publié après la rencontre du président avec une équipe de l'ONU menée par Dmitri Titov. Ce dernier enquête sur la récente attaque dans l'est de la RDC qui a fait 15 morts chez les casques bleus tanzaniens. Une attaque attribuée aux rebelles ADF. Peu de temps après, une offensive avait été lancée par l'armée ougandaise depuis la frontière. Les UPDF avaient alors revendiqué la mort d'une centaine d'ADF. Un bilan non confirmé du côté de la RDC, ni de la Monusco.

Côté ougandais, le porte-parole de l'armée a affirmé en début de semaine que les UPDF sont prêtes à soutenir la RDC, si elle en faisait la demande, sans faire mention d'un possible renfort terrestre. Un sujet sensible, car la Cour de justice internationale a déjà condamné l'Ouganda pour violation de la souveraineté territoriale de la République démocratique du Congo.

Ouganda

Des enseignants seychellois et des étudiants se rendent en Ouganda pour voir le pays d'origine des enseignants expatrié

Pour aider les étudiants à mieux apprécier, à faire preuve de tolérance et à… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.