17 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Échange des vœux - Le RJAE s'engage à œuvrer pour la défense des intérêts du couple mère-enfant

Le siège du Réseau des journalistes amis de l'enfant (RJAE), situé dans la commune de Kintambo, a servi de cadre le 16 janvier à la cérémonie d'échange des vœux entre les membres et les partenaires qui appuient cette organisation.

Dans une ambiance festive, la coordonnatrice nationale du RJAE, Bibiche Mwika Batanpi, a, au nom du comité national du Réseau, présenté ses vœux aux membres et partenaires présents à la cérémonie. Tout en invitant les membres de son réseau à plus d'engagement dans la défense, la protection et la promotion des droits de l'enfant et de la mère, Bibiche Mwika Batanpi a reconnu que le fait de collecter, traiter et diffuser des informations sur la situation de l'enfant et de la mère est une tâche noble. Il est cependant difficile de l'accomplir dans le contexte socio-économique très précaire que traverse le pays. « C'est donc un véritable apostolat que nous accomplissons pour contribuer tant soi peu au développement de ce pays. Car avoir des enfants en bonne santé, bien protégés, bien instruits et éduqués est une assurance pour l'avenir de toute la société », a-t-elle dit.

Dans son discours bilan, la coordinatrice nationale du RJAE a déclaré: « 2017 a été pour nous une année de dur labeur au cours de laquelle nous avions utilisé nos plumes, nos voix et nos images pour défendre avec abnégation, à travers nos médias respectifs, les intérêts supérieurs des enfants et de leur mère qui sont des êtres vulnérables ». 2017 a été aussi marquée par la consolidation de la redynamisation du RJAE entamée en juillet 2015 avec l'élection de l'actuel comité exécutif national.

Cette cérémonie a été l'occasion pour le RJAE d'exprimer sa reconnaissance à tous ceux qui l'appuient d'une manière ou d'une autre. Il s'agit notamment de l'Unicef, du ministère de la Santé publique à travers le programme élargi de vaccination, le Programme national de lutte contre le paludisme, le Programme national de nutrition, sans oublier le ministère du Genre, famille et enfant, le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel, les bureaux de consultations gratuites des barreaux de Gombe et de Matete qui sont, a souligné Bibiche Mwika, des sources d'informations sûres et fiables sur la situation de l'enfant et de la mère.

Le RJAE a été créé le 7 juin 2006 par un groupe de journalistes qui couvraient régulièrement les activités portant sur la situation de la mère et de l'enfant avec l'appui de l'Unicef. Aujourd'hui, ce réseau est présent à travers ses membres dans au moins quarante-deux chaînes de télévision, cinquante et une stations de radio et quinze organes de la presse écrite à Kinshasa, Lubumbashi, Matadi, Kenge, Kikwit, Bandundu ville, Kisangani et Mbandaka. Grâce à l'appui de l'Unicef, une centaine de membres de ce réseau ont été formés sur les droits de l'enfant, l'approche genre, les techniques de plaidoyer, la production de documentaire et la rédaction d'un article à caractère humain. Pour lier l'utile à l'agréable, les membres du réseau et leurs partenaires ont partagé ensemble un repas sous une musique douce.

Congo-Brazzaville

Spectacle - Fally Ipupa en concert ce soir à Brazzaville

L'artiste musicien va livrer un show ce 18 août au stade Alphonse-Massamba-Débat, pour le plus grand… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.