17 Janvier 2018

Burkina Faso: Gouvernance, démocratie et affaires - La Déclaration de Ouagadougou prône une économie de marché

La conférence sur la gouvernance démocratique et affaires a pris fin hier 17 janvier 2018 par une déclaration dite de Ouagadougou, lue en présence du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Les participants à la conférence sur la « gouvernance, démocratie et affaires » ont abouti à une déclaration commune. Dénommée «Déclaration de Ouagadougou », lue par Penda Mbow, conseillère spéciale du président sénégalais, Macky Sall, elle reconnaît le droit des peuples à prendre librement en charge leur propre destin dans le cadre d'institutions démocratiques et inclusives. La conférence exprime également son soutien « ferme » à la promotion de la bonne gouvernance démocratique, caractérisée par la reddition des comptes, la transparence, une réglementation, entre autres.

En outre, les participants à la rencontre de Ouagadougou reconnaissent qu'une bonne gouvernance constitue le meilleur garant de la liberté individuelle, indispensable au développement économique et social, la croissance économique, de la stabilité politique et de la sécurité.

A cet égard, le communiqué final souligne que les rôles des gouvernements, des parlements, des entreprises, de la société civile et des partenaires sociaux sont complémentaires dans le cadre de la réduction de la pauvreté, des inégalités, de la défense des droits humains, du renforcement de l'intégration sociale, etc. La Déclaration de Ouagadougou encourage la mise en place d'économies de marché performantes afin de garantir une croissance économique durable. « Celles-ci participent au renforcement de l'efficacité économique, de la concurrence, des lois et des réglementations équitables en mobilisant les sociétés pour lutter contre la corruption», précise la déclaration.

Les économies de marché, justifient encore les participants, contribuent à la mise en place d'institutions qui garantissent les droits des propriétés, sécurisent les marchés, encouragent l'esprit d'entreprise, assurent la sécurité. La conférence de Ouagadougou lance un appel aux pouvoirs publics, aux entreprises, au monde du travail et à la société civile, à œuvrer ensemble pour la promotion ou, le cas échéant, l'avènement de la bonne gouvernance et de la démocratie, pour des sociétés plus justes, pacifiques et inclusives.

Burkina Faso

La Tabaski célébrée le mardi 21 août

"Le Président du Présidium de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB),… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.