19 Janvier 2018

Madagascar: Énergie - La centrale de Volobe sur les rails

La centrale de Volobe connectera les réseaux interconnectés de Toamasina et d'Antananarivo. Elle sera une véritable épine dorsale de l'énergie dans le pays.

Dans le temps. Le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Volobe avance. Le chantier entrera bientôt dans la phase de financement, après le bouclage des études géotechnique et hydrologique. Dans ce sens, le groupe Axian, son partenaire, Colas, et les bailleurs de fonds vont procéder prochainement à la signature de concession et à l'obtention de la garantie partielle de risque. « Le lancement du projet n'attend plus que la finalisation de ces deux étapes », a déclaré Hassanein Hiridjee, chief executive officer du groupe Axian, lors de l'inauguration des centrales thermiques de la Jovena, la semaine dernière.

Le groupe Axian, à travers sa branche infrastructure énergétique, la société Jovena, et son partenaire dans le projet, Colas Madagascar, avaient, récemment, organisé un séminaire de travail avec le ministère de l'Énergie, la Jirama et les bailleurs de fonds pour la préparation de ce projet de Volobe. Ce qui a permis de faire le point sur l'avancement du projet et de convenir les prochaines étapes à franchir pour l'ensemble des participants.

Liaison haute tension

Située sur le fleuve Ivondro, à 30km au Nord-Ouest de Toamasina, la centrale, qui sera opérationnelle en 2022, va desservir les réseaux interconnectés de Toamasina et d'Antananarivo. Cette liaison haute tension entre ces deux réseaux sera une autoroute de l'énergie et constituera la véritable colonne vertébrale du réseau électrique. Ce qui permettra d'évacuer une partie de l'électricité produite par la centrale de Volobe vers Antananarivo.

Le site de Volobe s'inscrit pleinement dans la politique de transition énergétique impulsée par l'État et fait partie des projets prioritaires annoncés lors de la Conférence des Bailleurs et Investisseurs tenue à Paris, en décembre 2016.

Pour la mise en œuvre du projet, une société de droit malgache a été créée, en l'occurrence la compagnie générale d'hydroélectricité de Volobe (CGHV), dont les actionnaires sont Jovena et Colas. Le chantier nécessite un investissement colossal de 500 millions de dollars. Il s'agit d'une production hydraulique «verte», avec une puissance de 120MW et une production de 750 GWh/an. « La centrale permettra, dès 2022, de substituer la production d'électricité à base de diesel ou de fuel lourd», a fait savoir Hassanein Hiridjee.

Madagascar

BAD - Trois milliards USD pour soutenir les femmes sur dix ans

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, avec la ministre canadienne du Développement international,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.