19 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Vernissage - Punch Mak expose « La source de Lumière »

L'Institut français du Congo (IFC) accueille la première exposition solo de l'artiste Punch Mak, du 11 au 30 janvier à Brazzaville. Une installation contemporaine géante à l'échelle du hall de l'IFC qui met en évidence « La source de Lumière ».

Dans son exposition, l'artiste met en liaison l'homme avec son environnement immédiat par l'usage de l'électricité. L'installation de Punch Mak, de son vrai nom Punch Caprice Makouangou Mantsounga, germe une sous-jacente théâtralisation : un attirail de moustiquaires et d'ampoules électriques, comme pour évoquer une certaine idée de la nuit, et, érigée à quelque hauteur, la toile d'une femme, a priori tirée du sommeil, dont la vue est frappée par le vif éclat de la lumière -- qui vient du projecteur, en l'occurrence -- et le corps traversé par des rayons --ici représentés par quatre festons de lampe.

On comprend donc que cette première exposition solo sera une belle aventure autour de la peinture. Cet ouvrage, sobre mais doublé d'une infinie subtilité, lui a valu un remarquable parcours aux 8es Jeux de la Francophonie à Abidjan et une tournée internationale à venir dont l'évolution sera sans nul doute un perpétuel dépassement.

Qui est Punch Mak ?

Punch Caprice Makouangou Mantsounga est un artiste plasticien né en 1989 à Brazzaville (Congo). Il se passionne pour le dessin dès l'âge de 5 ans. Son père prend conscience de son talent et fait alors appel à des photographes pour immortaliser les réalisations que Punch Mak va reproduire in extenso. Tout en poursuivant ses études, la passion du dessin ne fait que grandir.

En 2008, il devient l'élève du peintre congolais Gastineau Massamba Mbongo dans son atelier « Collectif Clef » où il apprend la notion du clair-obscur, de la nature morte et de l'usage de l'acrylique et de l'aquarelle. En 2009, il s'inscrit à l'Académie des beaux-arts de Brazzaville. En 2010, Punch Mak, bilingue, s'envole pour le pays de l'arc-en-ciel, où il va rencontrer Blaise Okito, un peintre originaire de la République démocratique du Congo. C'est auprès de Blaise que son style va prendre forme. Il peint alors les animaux, il apprend les reflets de la lumière sur différentes surfaces, et bien plus avec l'acrylique.

En 2011, dans l'atelier de l'artiste peintre Mussoke Lule, originaire de l'Ouganda, à Cape Town, il comprend mieux l'usage et la maîtrise des portraits en acrylique sur toile. Punch Mak confirme sa carrière d'artiste en 2012. Dans son atelier, il va perfectionner son travail afin d'avoir son propre style dans l'art visuel. De retour au Congo en 2013, il expose ses œuvres pour la première fois à Pointe-Noire à la « Galerie Alpla Candre ». Punch Mak rencontre Bill Kouelany, écrivaine, plasticienne et directrice artistique du centre d'art « Les ateliers Sahm » peu avant la 4e édition de la Rencontre internationale de l'art contemporain. Il sera retenu pour cette édition intitulée «Art et sport » dans laquelle il participera dans le workshop peinture.

En 2016, il s'est inscrit en Design avec pour thème « Immigration artistique, rester mouvement ». La même année, il est sélectionné à Brazzaville pour représenter le Congo aux 8es Jeux de la Francophonie à Abidjan, en Côte d'Ivoire. En 2017, Punch Mak fait désormais partie des Ateliers Sahm et il participe ainsi à l'exposition collective sur le thème « Rétrospective des Ateliers Sahm » aux côtés d'autres artistes de talent.

Congo-Brazzaville

15 août 1960 - Jour de l'indépendance du Congo

C'est au terme d'un long processus historique que vint l'indépendance du Congo. Depuis, chaque… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.