22 Janvier 2018

Tunisie: Le premier bilan depuis mai dernier

«Le montant des amendes prévues pour les diverses contraventions s'élève à 3.600 millions de dinars», selon le bilan de la campagne de lutte contre la corruption dressé par le gouvernement Youssef Chahed qui a pris pour credo «La lute contre la corruption».

Après avoir porté les dossiers de 22 hommes d'affaires devant la justice, le pôle judiciaire économique et financier a émis 11 mandats de dépôt contre des fonctionnaires et placé les autres (22) en garde à vue et engagé des poursuites à leur encontre pour blanchiment d'argent et crimes douaniers et de change.

Selon les mêmes données recueillies par l'agence TAP, la valeur des marchandises saisies dans le cadre de cette campagne s'élève à 20 millions de dinars, alors que le montant des droits compromis ou éludés représente environ 119 millions de dinars.

Quant aux infractions de change, elles totalisent un montant de 315 millions de dinars.

D'après les mêmes données, les 33 fonctionnaires englobent cinq fonctionnaires du ministère de la Santé, un directeur adjoint dans l'un des ministères, trois directeurs du ministère du Commerce, deux directeurs du ministère des Finances, deux fonctionnaires du ministère des Affaires locales et de l'Environnement et seize fonctionnaires du ministère de l'Intérieur.

Tunisie

La SONEDE appelle à rationaliser la consommation de l'eau le jour de l'Aïd al-Adha

A l'occasion de l'Aïd al-Adha, la SONEDE a appelé les citoyens à rationaliser la consommation de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.