24 Janvier 2018

Madagascar: Véronique Vouland-Aneini - « La France n'extrade pas ses ressortissants »

Photo: Daily Monitor
Grilles de prison

La Résidence de France à Ivandry a été, hier soir, le cadre de la remise de matériel de transmission au profit du bataillon RECAMP par le général Eric Vidaud, commandant supérieur des forces armées de la zone Sud de l'Océan Indien (FAZSOI).

En marge de cette cérémonie, à la question des journalistes sur l'évasion rocambolesque de Houcine Arfa qui a fait toujours couler beaucoup d'encre, la réponse de l'ambassadeur de France Véronique Vouland-Aneini a été plutôt diplomatique. « La justice française, elle va répondre, et ce, entrant dans le cadre de la coopération juridique ». Sur la demande d'extradition judiciaire, l'ambassadeur de déclarer que « la France n'extrade pas ses ressortissants». Visiblement, l'ambassadeur ne voudrait pas entrer dans les détails. En ce qui concerne cette fuite qui sort de l'ordinaire, le commandant supérieur de la FAZSOI a tout simplement répondu «je ne sais pas, je ne le connais même pas». Quoi qu'il en soit des zones d'ombre entourent la fuite de cet évadé.

Coopération militaire

Pour en revenir à la cérémonie d'hier, le général Eric Vidaud a déclaré que des exercices militaires en commun, dénommés « Papango », entre les forces armées malgaches, seychelloises et comoriennes se tiendront en avril prochain à l'île de la Réunion. Cet officier général a également évoqué que la coopération militaire touche, entre autres, le stage de parachutisme, la communication et la formation des futurs officiers de l'Académie militaire. Notons que le général de brigade Eric Vidaud a été nommé récemment commandant supérieur des FAZSOI (forces armées dans la zone Sud de l'Océan Indien) et commandant de la base de défense de La Réunion-Mayotte.

Le général de brigade a pris ses fonctions le 2 octobre dernier. Il a succédé au Général Franck Reignier. Par ailleurs, de son côté, un officier supérieur de l'armée française a expliqué que ces matériels de transmission vont servir au bataillon RECAMP dont la portée est de l'ordre de 30 kilomètres. D'ailleurs le 2e RPIMA de la Réunion est dans la Grande Ile pour former les militaires malgaches sur l'utilisation de ces matériels, a-t-il souligné.

En savoir plus

Houcine Arfa, l'homme qui fait trembler le régime

A Madagascar, cela fait trois semaines que l'affaire Houcine Arfa fait les gros titres de la presse. Depuis son… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.