Afrique de l'Ouest: Énergie électrique - La Cote d'Ivoire va augmenter la production pour le Mali

Cette annonce a été faite lundi dernier par le ministre du Pétrole, de l'Énergie et du Développement des Énergies renouvelables de la Côte d'Ivoire, Tanoh Thierry. C'était à sa sortie d'audience après avoir été reçu par le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga.

Thierry Tanoh a précisé que cette visite entre dans le cadre du renforcement de la collaboration qui existe entre nos deux pays, à la fois dans le secteur de l'énergie et celui du pétrole.

En ce qui concerne le secteur du pétrole et de l'hydrocarbure, le ministre ivoirien du Pétrole, de l'Énergie et du Développement des Énergies renouvelablesa fait savoir que les échanges ont porté sur la manière dont on peut développer la collaboration afin de mettre en commun les ressources et les efforts dans le domaine de l'exploration pétrolière.

Dans le domaine de l'énergie électrique, il a indiqué au Premier ministre que son pays allait augmenter la production énergétique pour le Mali.

«Nous avons augmenté à minima de 33% par rapport à ce qu'on donnait avant. Nous avons également discuté de la collaboration qu'il pourrait y avoir entre la Côte d'Ivoire et le Mali par rapport aux échanges d'expériences.

Nous allons voir dans quelle mesure nous pourrons accroître notre collaboration pour le développement efficient de la production énergétique tant au niveau des énergies traditionnelles, que des énergies renouvelables telle la biomasse pour que nos concitoyens puissent avoir accès à l'électricité», a expliqué Tanoh Thierry.

Pour lui, la coopération Sud-Sud et l'accroissement des échanges entre nos deux pays sont nécessaires pour le développement économique et la compétitivité de nos économies par rapport à la concurrence internationale.

«Au niveau de la collaboration avec le pays frère qu'est le Mali, nous allons avoir des échanges beaucoup plus fréquents. Nos équipes se sont mises d'accord pour se rencontrer le mois prochain afin d'avancer sur des sujets que nous avons à élaborer ensemble dans le but d'avoir une meilleure efficacité énergétique», a-t-il déclaré.

A ce sujet, le ministre de l'Énergie et de l'Eau, Malick Alhousseini qui était à cette audience, a fait une précision de taille.

« Aujourd'hui, la Côte d'Ivoire nous livre 45 MW et la bonne nouvelle est que cette puissance va être portée à 60 MW extensible à 80 MW. Ce qui est évidemment très positive pour notre pays », a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.