Afrique: La ZLEC en roue libre avant le sommet de Kigali mars 2018

Le bloc G7, a accepté à l'occasion des discussions de la 30 ème session ordinaire de l'Assemblée des chefs d'état et de gouvernement de l'Union africaine, de libéraliser les barrières douanières sur une période de 15 ans afin de booster le commerce inter-africain. Une décision accouchée dans la douleur. Il s'agit de commerce de produits dits éligibles conventionnels.

Depuis le Sommet de Kigali en 2012, les chefs d'états africains avaient demandé d'étudier les mécanismes juridiques pour la mise en place de la ZLEC . (Zone de Libre échange Économique Continentale). En 2016, les discussions avaient été entamées avec les ministres et experts africains pour convenir sur la faisabilité et définir les modalités et les termes juridiques de cette gigantesque initiative des chefs d'état africains.

Satisfecit de l'Union africaine à Issoufou

En juillet 2017, la Conférence avait mandaté le Président Mahamadou Issoufou, pour agir en qualité de pilote du processus de négociation de la ZLEC. L'objectif de ce mandat de pilotage est d'assurer le prompt processus de négociation, en vue de compléter ce dernier d'ici à la date réaffirmée de fin 2017

Le Président Issoufou Mahamadou avait donc la lourde mission de coordonner le monitoring des actions engagées par les ministres et les experts du continent. Il l'a conduite avec brio et beaucoup de pragmatisme durant ces dernières années.

Cette tâche bien remplie lui a valu le satisfecit de ses pairs du continent lors de ce sommet d'Addis Abeba qui s'est achevé hier dans l'après midi. Rappelons autour de la table de ces négociations, trois composantes, qui font office d'institutions dédiées aux discussions de la ZLEC : le Forum de négociation, le Comité des Hauts fonctionnaires et le Réunion des ministres en charge du commerce. Selon les études des experts, l'Afrique devra économiser plus de 1200 millliards de dollars chaque année sur le trafic inter-pays du continent. Une manne non négligeable pour la trésorerie des états du continent. Les Pays du G7 ZLEC ont convenu qu'ils parviendront graduellement à libéraliser les barrières dans l'horizon 2033.

Un sommet des chefs d'état et de gouvernement sur ce projet ZLEC est prévu le 21 mars prochain à Kigali ( Rwanda ) pour entériner la décision.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.