31 Janvier 2018

Afrique Centrale: Le projet Central african backbone (Cab) pour améliorer les télécommunications dans la Cemac

Brazzaville, Congo — Le projet Central african backbone (Cab) a été mis en place afin d'améliorer les services des technologies de l'information et de la communication en quantité et en qualité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac).

Il devrait permettre à la population des pays concernés d'accéder auxdits services à moindre coût.

Né de la volonté des chefs d'Etat d'Afrique centrale d'assurer l'interconnexion sous-régionale des réseaux à fibre optique, le projet Central african backbone (Cab) compte trois phases dont la première d'un montant de 30 millions de dollars américains (environ 15 milliards F CFA) a été financée par la République du Congo (50%) et la Banque mondiale (50%).

La deuxième phase porte notamment sur la construction de deux réseaux en fibre optique devant relier le Congo à la fois au Cameroun et à la République centrafricaine. Le début des travaux de cette phase est prévu en 2018.

S'agissant de la troisième phase, elle est financée essentiellement par la Banque mondiale à cinq millions de dollars, soit 2,5 milliards F CFA. Selon le coordonnateur du projet Cab, le but de cette phase est d'augmenter la part de l'économie numérique dans le produit intérieur brut du Congo.

Au nombre des résultats attendus figurent la transformation du paysage des télécommunications dans un pays ; la transmission de données d'un pays de la sous-région à un autre sans transiter par les câbles sous-marins internationaux ; l'augmentation du taux de pénétration de l'internet à haut débit et la dissémination de la connectivité internationale sur l'ensemble du territoire des Etats concernés.

En 2008, au terme d'un sommet, les chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) avaient décidé de doter la sous-région d'un réseau de télécommunications fiable à haut débit qui devrait relier, au moyen d'une connexion terrestre à fibre optique, plusieurs pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale, rappelle-t-on. La Cemac regroupe six Etats : Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad.

Afrique Centrale

Jean-Pierre Bemba fait appel de sa condamnation à la CPI

Ce mercredi, la Commission électorale congolaise, la Céni, doit rendre publique la liste définitive… Plus »

Copyright © 2018 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.